Les parents sont complètement saouls quand leur fille sort de la maison. Maintenant, ils ne la reverront plus jamais.

10
Partages
/ /

Alors qu’Ivan Razumov rentrait d’une longue journée de travail à son domicile en Biélorussie, celui-ci a aperçu une petite fille qui courait avec un chien près de la voie rapide.

Trouvant la scène inquiétante, car même les adultes ne s’y promènent pas, il arrête sa voiture et marche vers elle. La petite fille porte de vieux vêtements couverts de saletés, son visage est sale, ses cheveux sont mal coupés et elle semble effrayée. Elle n’a pas plus de 4 ans.

Il lui demande alors comment elle se nomme, tandis que son chien grogne. Zhenya Fedevorich, voilà son nom, et elle a déjà parcouru 15 km. Elle avait faim et voulait une glace, donc elle a couru jusqu’au village voisin, car il n’y avait rien à manger chez elle, ses parents étant trop saouls pour s’occuper d’elle.


Elle a trop couru. Ses jambes et ses mains lui font mal, et elle est tombée. Elle lui montre d’ailleurs son bras cassé. Choqué, il lui offre de l’eau et contacte les services sociaux, qui viennent la récupérer pour ensuite l’emmener à l’hôpital.


Lorsqu’ils se sont rendus chez elle, les services sociaux étaient stupéfaits. Il n’y avait rien et ses parents dormaient, sa mère sur le sol et son père sur la table. Ils étaient si ivres qu’ils n’ont pas remarqué la présence d’étrangers chez eux.


L’adorable petite fille se remet rapidement et Ivan vient prendre souvent de ses nouvelles, Zhenya l’attendant. Il émet alors l’envie de l’adopter, si ses parents renient leurs droits.


S’il n’avait pas été là, l’histoire de la petite Zhenya aurait sûrement mal tourné. Pendant de nombreuses heures, des centaines de voitures sont passées et l’ont certainement vue, sans s’arrêter. Est-ce vraiment le monde dans lequel nous vivons ? Des parents ignorant leurs enfants et des gens demeurant indifférents devant leur souffrance ?


  Partager sur Facebook