Images : À 13 ans, on l'intimide et on la viole dans une maison, puis elle se suicide. Ce que sa mère publie sur Facebook donne des frissons!

À 13 ans, on l'intimide et on la viole dans une maison, puis elle se suicide. Ce que sa mère publie sur Facebook donne des frissons!

Il est difficile de ne pas verser une larme en lisant cette histoire épouvantable!

Publié le par Ayoye dans Images

Une jeune fille de 13 ans du nom de Cassidy Trevan s’est enlevé la vie après avoir été intimidée et violée par deux garçons plus âgés deux ans auparavant. 

L’adolescente avait annulé son année scolaire à Melbourne après avoir été victime d’intimidation par un groupe de jeunes filles. 

Selon les dires de sa mère, Linda, les filles auraient giflé Cassidy de nombreuses fois, en plus de lui dire constamment des méchancetés.

Ils ont même été jusqu’à vandalisé la résidence de ses parents.

Après avoir porté plainte à l’école, les filles se seraient excusées et l’auraient invité à aller dans un festival avec elles. 

Mais plutôt que de la conduire au festival, ils l’ont menée dans une maison où elle a été victime d’un viol collectif horrible. 


Linda LipLady Trevan / Facebook

Deux garçons plus âgés l’attendaient à l’intérieur de la maison et les deux autres filles ont été s’assoir en attendant que ce soit terminé. Pendant que Cassidy se faisait agresser, un des deux jeunes surveillait la porte d’entrée. 

Puis, ils ont inversé les rôles. Par la suite, Cassidy ne voulait pas porter plainte à la police, car elle avait peur des représailles. Dans une publication déchirante sur Facebook, la jeune mère affirme avoir tout fait pour sauver sa fille lors des deux dernières années.

Cassidy Trevan / Facebook

« J’ai vu ma fille vivre un véritable enfer pendant 22 mois à cause de ces démons », écrit-elle. 

Elle souffrait d’anxiété parce qu’elle avait toujours peur d’être retrouvée et que le cauchemar recommence à nouveau. 

Malgré l’enfer qu’elle avait vécu, Cassidy recevait encore des messages d’intimidations sur son téléphone et sur les médias sociaux. 

Linda LipLady Trevan / Facebook

Cassidy a rencontré les policiers en compagnie de sa mère plusieurs fois lors des deux dernières années, mais elle avait refusé de faire une déclaration formelle.

L’adolescente vivait une peur extrême et elle craignait les répercussions sociales. 

La jeune Cassidy Trevan s’est enlevé la vie tragiquement le 12 décembre 2015. 

Linda LipLady Trevan / Facebook

Voici le message Facebook de la Linday, la maman de Cassidy : 

Linda LipLady Trevan / Facebook

« L’INTIMIDATION A TUÉ MON ENFANT... 

Je me tiens tranquille à ce sujet depuis trop longtemps ... 

Il y a un tas d’enfants cruels et malades à (censuré) (des filles et garçons âgés 13 à 15 ans à ce moment) qui ont infligés un crime dégoûtant et haineux a ma seule magnifique enfant Cassidy Trevan, le 15 février 2014. 

Cass n’avait que 13 ans à ce moment. Bien que j’ai désespérément tout fait ce que je pouvais pour la garder en vie, elle n’a jamais pu surmonter cette épreuve.

Même si j’ai essayé de l’amener avec moi ailleurs, elle n’a jamais été capable de retourner à l’école puisqu’elle ne pouvait plus être entourée de gens. 

Elle avait toujours peur d’être attaquée de nouveau et elle faisait des crises de panique. 

J’ai regardé ma fille souffrir pendant 22 mois à cause de ces démons... elle avait toujours peur qu’ils la retrouvent et qu’ils reprennent avec eux. 

Ils continuaient toujours de lui faire de l’intimidation sur son téléphone et sur les médias sociaux. 

Elle avait toujours des souvenirs du crime et elle avait des crises de paniques, de l’anxiété, de l’insomnie... sa force mentale était complètement détruite. 

Je regardais impuissante ma précieuse fille se faner devant mes yeux, mentalement et physiquement, jusqu’à ce qu’elle se lève rarement de son lit, jusqu’à ce qu’elle ne soit plus capable de vivre avec la douleur et les tourments qui la hantaient. Ce que vous lui avez fait est en lien direct avec son suicide, le 12 décembre 2015. 

Je sais qui vous êtes et vous savez qui nous sommes, et la police sait qui vous êtes. J’espère que vos actions vont vous hanter pour le restant de votre vie et qu’un jour, vous aurez la chance d’avoir votre propre enfant... souvenez-vous de ce que vous avez fait à mon précieux bébé, et imaginez comment vous allez vous sentir si quelqu’un fait subir le même sort à votre bébé. 

Cassy était mon monde, elle l’est encore et le sera toujours. Mais maintenant je n’ai plus rien, et j’essaie de trouver une raison pour continuer de vivre sans elle. Vous n’avez pas seulement causé la mort de mon enfant, celle que j’ai aimée de tout mon cœur pendant plus de 16 ans, vous avez aussi tué mon futur avec elle. Je ne pourrai jamais la voir se marier. Je ne pourrai jamais être grand-mère. Vous avez détruit tellement de vies à cause de votre acte stupide et ignorant. Ce n’est pas un jeu et ce n’était pas juste une nuit de plaisir pour vous. Vous avez volé l’innocence de mon enfant, son humanité, sa dignité, ses droits, ses chances de pouvoir vivre une vie normale... et vous avez volé sa vie. 

Je ne suis pas une personne vindicative ou en colère... mais ce que vous avez fait les enfants... j’espère que vous n’allez jamais oublié qui vous êtes et le nom de Cassidy Trevan. Vous aurez son sang sur vos mains pour le reste de votre vie. 

L’intimidation a tué mon enfant, l’intimidation doit être prise au sérieux. S’il vous plaît, partagé. 

Linda Trevan » 

Un message incroyable qui a touché des milliers de personnes. 

Cette histoire est tellement triste et tragique. 

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran