Images : À 16 ans, des petits boutons apparaissent sur sa peau. Aujourd'hui, personne ne veut l'approcher!

À 16 ans, des petits boutons apparaissent sur sa peau. Aujourd'hui, personne ne veut l'approcher!

Tout ce qu'elle souhaite, c'est l'amour...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,017 1.0k Partages

Libby Huffer, une jeune femme de l’Indiana, était une enfant normale jusqu’à ses cinq ans où on lui a diagnostiqué une neurofibromatose de type 1, une maladie rare. Malgré de nombreux grains de beauté, les réels problèmes ont commencé à la puberté, son corps se recouvrant de petites bosses et suscitant les moqueries de ses camarades de classe qui l’appelaient « Lizard Breath » (ce surnom rimait avec Elizabeth et incluait le mot lézard), elle a donc changé de nom pour « Libby ».

Enceinte de sa fille, les hormones ont augmenté le nombre de bosses qui est monté jusqu’à 6 000. Heureusement, elles ne sont pas cancéreuses, mais elles lui ont attiré bien des quolibets et des difficultés. Elle a du mal à trouver du travail, et les gens derrière elle la surnomment lézard ou crapaud, ou lui demandent ce qu’elle a sur la peau.

Pendant des années elle a été la victime de harcèlement et se couvrait afin de cacher un maximum les bosses. Aujourd’hui, elle veut aider les gens avec la même condition qu’elle. Elle explique aux enfants que des anges lui ont fait des baisers, mais elle prend davantage le temps d’expliquer aux adultes ce qu’est sa maladie.

Mais le pire pour elle est la douleur chronique et la dépression qui en découle. Libby a subi 13 interventions, qui ont toutes échoué. Elle amasse des fonds via GoFundMe afin d’extraire toutes les tumeurs avec une opération que seuls quelques médecins savent pratiquer. L’émission populaire The Doctors l’a aussi aidée à sensibiliser les gens.

Libby insiste pour dire que sa maladie n’est pas contagieuse. « Tout ce dont j’ai besoin est quelqu’un qui se soucie et veut de moi. Je suis un être humain comme les autres. » Célibataire depuis 8 ans « parce que les hommes semblent avoir peur de l’approcher ». Elle espère que cette opération mettra fin à ses douleurs chroniques et l’aidera à se sentir mieux dans sa peau, elle le mérite !

Partager sur Facebook
1,017 1.0k Partages

Source: No Lo Creo · Crédit Photo: Capture vidéo YouTube