Images : À 9 ans, on refuse de l'opérer, les photos de son corps aujourd'hui donne la chair de poule!

À 9 ans, on refuse de l'opérer, les photos de son corps aujourd'hui donne la chair de poule!

Sa détermination est à toute épreuve !

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
3,457 3.5k Partages

Depuis son plus jeune âge, Rebecca Dann, une britannique de 22 ans, a toujours été victime des moqueries et de regards, parce qu’elle est différente.

Instagram/@beckydann

Atteinte de cyphoscoliose, cette maladie courbe anormalement la partie supérieure de sa colonne vertébrale. À l’âge de quatre ans, après son diagnostic, elle ignore l’impact qu’aura la maladie sur sa vie : l’aspect physique, les douleurs, les moqueries, le harcèlement. La jeune fille est mise à l’écart par ses camarades à l’école et la surnomme « la bossue de Notre-Dame ».

Étant trop mince, elle ne peut avoir recours aux moyens pour atténuer cette malformation. À 9 ans, elle apprend que la courbure endommagera ses nerfs et lui fera perdre l’usage de ses jambes.

Instagram/@beckydann

Malgré tout, Rebecca refuse que la maladie prenne le contrôle de sa vie et veut réaliser son rêve de devenir photographe, allant étudier l’Art à Farnham. Pendant son cursus, elle se penche sur un sujet qui lui tient à cœur, soit le regard jeté sur les personnes handicapées dans la société. Ce qui mène à un projet de photographie impressionnant où elle est en vedette.

Ce projet intitulé « I’m Fine » (Je vais bien) est une série d’autoportraits où elle met son corps à nu et montre son dos déformé. « Au début, j'ai commencé le projet en étudiant les rendez-vous amoureux lorsqu'un handicap entre en jeu puis au fur et à mesure, il s'est axé sur moi m'acceptant telle que je suis, » explique Rebecca. « C'est à la fois un moyen de défier les perceptions liées à la beauté et aux handicaps d'autrui et de dire au monde que « Je vais bien ». Je ne craquerai pas et je suis comme tout le monde, même avec mon handicap. »

Instagram/@beckydann

Elle a présenté son projet au concours de photographie « A World of Unfairness » (Un monde d’injustice), qu’elle a remporté haut la main. Elle a même reçu une récompense pour son courage, remise par le célèbre physicien Stephen Hawking.

Instagram/@beckydann

« Ne me regardez pas pour me laisser de côté après avoir vu mon dos, » dit-elle, « je suis comme vous ! » Voici ce qui est devenu sa devise. Nous ne pouvons qu’admirer sa détermination.

Partager sur Facebook
3,457 3.5k Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Instagram