Images : À 9 ans, un feu brûle la majeure partie de son visage. 1 an plus tard, regardez ce qu'elle est devenue!

À 9 ans, un feu brûle la majeure partie de son visage. 1 an plus tard, regardez ce qu'elle est devenue!

Voici ce qu'elle est devenue 1 an plus tard...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
16 16 Partages

Zubaida n’avait que 9 ans, et vivait en Afghanistan avec ses deux parents et leurs huit autres enfants, lorsqu’un accident a transformé sa vie à jamais. Elle plaçait du kérosène dans leur cuisinière, alors qu’elle était chaude. La jeune fille a été brûlée au visage, au cou, au torse et aux bras. Son père l’a emmenée aussitôt que possible à un dispensaire des environs, où on lui a donné des onguents. Sa condition étant plus grave, son père a fait le voyage en Iran pour la faire traiter. On l’a gardée 20 jours à l’hôpital, les médecins disant à son père qu’il n’y avait rien à faire, et de la ramener chez elle pour qu’elle y meurt.

Zubaida n’est pas morte, mais ses blessures l’ont défigurée et l’ont laissée avec des déficiences fonctionnelles ainsi qu’une estime d’elle-même proche du néant.

Sous les conseils de marchands locaux, son père a été chercher de l’aide auprès de soldats américains. On l’a emmenée à la base de l’armée américaine de Kabul, où Zubaida a rencontré des médecins militaires qui ont contacté le Département d’État aux États-Unis pour voir ce qu'il pouvait faire.

Le Département d’État a dépêché le Dr. Grossman, un chirurgien plastique spécialisé dans la reconstruction au Grossman Burn Center à Sherman Oaks en Californie. Avec l’aide d’une organisation à but non lucratif, Childern’s Burn Foundation, les soins de Zubaida ont été payés, ainsi que du soutien psychologique et tous les frais inhérents à recevoir ces soins aux États-Unis.

Avec douze chirurgies majeures en un an, elle était méconnaissable. Elle est allée à l’école pour la première fois de sa vie à Calabasas en Californie et a appris à parler anglais en 3 mois. De plus, elle a fait des traitements de psychothérapie et de physiothérapie.

À son 11e anniversaire, elle disait vouloir devenir pédiatre et aider à reconstruire son pays lorsqu’elle sera grande.

Son histoire inspire les gens dans son pays, mais surtout sa volonté de faire le bien autour d’elle. Zubaida a pu retrouver sa famille, mais aura besoin de soutien financier pour son éducation à venir et ses soins médicaux, puisque sa famille est pauvre. 

Voici les photos de sa transformation, bravo à cet homme de lui avoir donné une seconde chance dans la vie!  

Partager sur Facebook
16 16 Partages

Source: grossmanburnfoundation.org/success-stories/zubaida-hasan/ · Crédit Photo: Twitter / Angry_Bisounours et Youtube / Grossman Burn Center