Images : À chaque jour, cet homme s'approche volontairement de la mort, la raison qui le pousse à faire ça est magnifique!

À chaque jour, cet homme s'approche volontairement de la mort, la raison qui le pousse à faire ça est magnifique!

Cet homme est un héros!

Publié le par Ayoye dans Images

Naoto Matsumura est le dernier homme à vivre dans la « zone de la mort » de Fukushima. Mais pourquoi une telle volonté de continuer à s’exposer aux radiations ?

Facebook/Naoto Matsumura

Matsumura était revenu sur le territoire lors de la catastrophe afin de retrouver les animaux de sa ferme. Or, il y a découvert la présence de chiens, de chats, de canards, de cochons, d’un poney et d’une autruche errant dans les parages.

Facebook/Naoto Matsumura

Ceux-ci sillonnaient les rues de la ville fantôme, à la recherche de leurs maîtres qui les ont abandonnés lors de la catastrophe nucléaire. Ne pouvant les laisser à leur triste sort, il a décidé de revenir à Fukushima tous les jours pour les nourrir et s’occuper d’eux.    

Facebook/Naoto Matsumura

« Ils guettent mes visites quotidiennes et se précipitent vers moi en me voyant arriver en camion. Partout, je les entends aboyer et miauler, un peu comme s’ils me disaient qu’ils avaient faim ou soif. »

Facebook/Naoto Matsumura

Matsumura les nourrit toujours quatre ans plus tard et vit de dons provenant des quatre coins du monde, de personnes le soutenant dans son destin funeste et celui des animaux qui portent toujours leur collier offert par leur maître.

Facebook/Naoto Matsumura

À Fukushima, il a retrouvé des milliers de carcasses de chiens attachés, de poules et d’autres animaux, abandonnés par leur gouvernement. Il souhaite rester dans la zone pour soutenir ceux qui n’ont pas su la quitter.

Facebook/Naoto Matsumura

En refusant de les abandonner, il veut donner l’exemple à son fils, car sans lui, ces derniers habitants de la zone de la mort s’éteindront.

Facebook/Naoto Matsumura

À chaque jour, il montre au monde entier la souffrance de ces animaux qui attendent toujours leurs maîtres et les aime comme s’ils étaient les siens.

[EMBED]

Source: feroce.co/matsumura-naoto · Crédit Photo: feroce.co