Images : Après avoir accouché, on éloigne rapidement les enfants de leur mère... et la raison est déroutant!

Après avoir accouché, on éloigne rapidement les enfants de leur mère... et la raison est déroutant!

C'était trop tôt !

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
578 578 Partages

Emma Seaton et son mari Ray sont les heureux parents du petit Billy, 9 ans. Pendant des années, ils ont essayé de lui donner une sœur ou un frère, sans succès. Or, en 2014, les efforts paient : Emma est enceinte !

Lors de l’échographie après 12 semaines, on leur annonce qu’ils attendent des triplés !

C’est un choc pour Ray et Emma. La grossesse se complique, Emma souffre, a des nausées constantes et ressent des contractions au bout de 22 semaines, c’est bien trop tôt !

Son médecin l’envoie à l’hôpital, où les bébés veulent sortir.

« Nous avons eu une conversation assez affreuse avec Ray et les médecins, » se souvient Emma. « Nous pensions avoir perdu nos bébés et nous étions dévastés. »

Pendant deux jours on tente de retarder l’accouchement, et à 23 semaines de grossesse, Alfie, Conor et Dylan viennent au monde.

Ils ne pèsent que 400 grammes chacun, en moyenne, et dès leur sortie, on les met sous assistance de machines pour leur survie. Les parents ne peuvent même pas toucher leurs enfants.

« Nous étions tous les deux impuissants », dit Emma. « Ray m’a ramené des photos pour me les montrer et Alfie avait l'air si minuscule, entouré de tant de fils et de tubes. »

Leur peau est translucide et leur développement n’est pas fini. Aux soins intensifs, leur vie ne tient qu’à un cheveu.

Une situation très difficile pour les parents, alors qu’un poumon d’un des petits s’effondre, une cécité menace et une opération doit être menée pour le troisième.

Or, les petits survivent. Et ils peuvent enfin les prendre dans leurs bras. Puis, les appareils sont retirés. Six mois plus tard, tout ce petit monde peut rentrer à la maison.

Deux des bébés sont sous assistance respiratoire et pour sortir, c’est un véritable parcours du combattant.

Le pire est derrière eux. Aujourd’hui, les triplés donnent bien du travail à leur maman, mais ils sont en vie !

Ils ont aujourd’hui deux ans, et ils débordent d’énergie.

Partager sur Facebook
578 578 Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Facebook