Images : Beaucoup trop de gens font cette erreur sur Facebook, pour cette maman, il est déjà trop tard!

Beaucoup trop de gens font cette erreur sur Facebook, pour cette maman, il est déjà trop tard!

ATTENTION! Trop de gens font cette erreur!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
258 258 Partages

Alors qu’elle passait du temps à la piscine municipale, une maman prend une photo de sa fille avec son téléphone, puis souhaite la publier sur Facebook pour le Motherhood Challenge, un défi à la mode où des mères montrent des photos de leurs enfants pour symboliser qu’elles sont des mamans géniales. Elle publie donc la photo de sa fille en maillot de bain, mais ne se doutait pas des conséquences dramatiques.

Des enquêteurs ont trouvé la photo de sa fille sur un site Internet de pornographie juvénile. Des personnes sur les réseaux sociaux ne semblent qu’avoir un seul but : trouver des photos d’enfants pour les revendre à des sites de pédophilie. Et lorsqu’on met une photo publique, on leur facilite le travail.

Alors, le Motherhood Challenge est devenu un vrai problème pour la vie privée des enfants sur Internet.

Partout à travers le monde, la police met en garde les parents des dangers que peut causer la publication des photos de leur progéniture sur les réseaux sociaux :

Les photos d’enfants tombent plus facilement entre les mains de délinquants sexuels et d’harceleurs, et peuvent retrouver facilement l’adresse de la famille et de l’enfant.

Il s’agit d’un mauvais exemple de protection des données, car les parents consentent à exposer leur vie privée sur le Web.

Ces photos permettent aux usurpateurs d’identité de créer plus facilement des profils d’utilisateurs et ainsi approcher des enfants et adolescents sur le net.

Aussi, ces clichés peuvent causer du harcèlement à l’école. Pour l’instant, elles sont mignonnes, mais quand les enfants seront adolescents, d’autres moins bien intentionnés pourraient les harceler à ce sujet.

Actuellement, nombre de pays débattent afin de renforcer la loi sur la protection des données, pour mieux protéger la vie privée des enfants. La France montre la voie, la publication de photos d’une personne qui ne donne pas son consentement peut se voir punir d’une amende jusqu’à 50 000 euros, ou un an de prison. Et cette loi peut être appliquée de façon rétroactive.

Autrement dit, vos enfants pourraient porter plainte contre vous dans les années à venir. De plus, Facebook met en garde ses utilisateurs, précisant qu’une photo partagée publiquement peut être vue et téléchargée par n’importe qui.

De nos jours, avec le vol de données et la reconnaissance faciale, il faut être d’autant plus prudent quant aux informations que nous partageons sur le Web. Prenez le temps de lire les conseils de protection de votre vie privée sur Facebook, et de gérer l’accès à votre profil dans l’onglet Paramètres.

Partager sur Facebook
258 258 Partages

Source: feroce.co/dangers-photos-facebook/ · Crédit Photo: iStock