Images : Ce garçon invite tous les amis de sa classe à son anniversaire sauf un, puis sa mère se vide le coeur sur Facebook!

Ce garçon invite tous les amis de sa classe à son anniversaire sauf un, puis sa mère se vide le coeur sur Facebook!

Ce que la maman publie sur Facebook fait le tour du monde!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
913 913 Partages

Jennifer Engele, une maman canadienne, était bien dépitée d’apprendre que son fils, Sawyer, n’avait pas été invité à l’anniversaire d’un de ses amis. Elle a décidé d’écrire une lettre ouverte aux parents de ce garçon. Son fils, étant trisomique, était le seul à ne pas y être convié.

Triste, la maman est aussi en colère.

« Je comprends que ce n’était pas vraiment une erreur de votre part, plutôt un acte délibéré d’exclusion de mon fils. » Le petit Sawyer avait déjà célébré son anniversaire, entouré de ses amis proches, ses parents voulant faire une petite fête privée, tandis que les parents de son camarade avaient invité tous les enfants de la classe SAUF Sawyer. Le garçonnet déborde de joie de vivre et est très calme, jamais il n’a été méchant avec un de ses amis et il s’entend bien avec tout le monde. Et c’est pour cela que Jennifer croit qu’il n’a pas été invité, à cause de sa différence. 

Elle pense que les gens ayant peur sont nombreux et ne se sentent pas de gérer un enfant trisomique. « Je suis persuadée que si vous connaissiez mieux la trisomie 21, vous n’auriez pas pris cette décision », dit-elle.

Elle aussi au début ignorait si elle allait arriver à éduquer un enfant trisomique, et avait elle-même des préjugés et inquiétudes, surtout devant la possible entente entre Sawyer et d’autres enfants. Or, toutes ses craintes se sont envolées en le voyant interagir avec ses frères et sœurs. « Les trisomiques veulent les mêmes choses que vous et moi. Ils veulent avoir des liens avec des personnes, ils veulent être aimés, ils veulent prendre part aux événements, ils veulent que leur vie compte et ils veulent s'amuser lors des fêtes d'anniversaire », écrit-elle.

Elle a demandé aux parents de l’ami de Sawyer de parler avec leur enfant : « en tant que parents, nous voulons que nos enfants soient aimés, qu'ils aient des copains, mais surtout, qu'ils ne soient pas mis de côté. Et comment arrivons-nous à faire cela ? En montrant l'exemple et en les encourageant à faire des choix qu'ils peuvent très bien comprendre à leur âge. »

Jennifer pense que les deux jeunes garçons pourraient être amis s’ils apprenaient à se connaître.

Sawyer n’était pas souvent invité aux anniversaires l’an dernier et sa maman s’en tient pour responsable. Elle n’avait jamais pris le temps d’expliquer la situation de son fils aux autres parents. « Les autres parents d'enfants atteints de trisomie, que je connais, ont souvent commencé l'année en parlant aux autres enfants et parents, chose que je n'ai jamais faite. Avant d'être trisomique, mon fils est tout simplement mon fils adoré et je n'ai jamais ressenti le besoin de parler de trisomie jusqu'à présent. Je réalise aujourd'hui à peine que je l'ai laissé tomber. »

Elle regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt. Si elle en avait pris le temps, cela n’en serait jamais arrivé là. Jennifer termine sa lettre, invitant les autres parents à en discuter tranquillement, en personne.

Déjà 34 000 mentions j’aime sur Facebook pour cette lettre qui a été partagée à travers le monde entier. La maman a mis à jour sa publication, remerciant les gens pour les commentaires positifs, mais aussi pour dire que des parents d’un des camarades de classe de Sawyer avait lu la lettre, mais avaient aussi pris le temps de s’asseoir avec leurs enfants, afin de leur parler de la trisomie et leur faire comprendre le comportement de Sawyer. Le petit garçon a finalement invité Sawyer à sa fête d’anniversaire et ce dernier peut à peine contenir sa joie ! 

Partager sur Facebook
913 913 Partages

Source: feroce.co/jennifer-engele · Crédit Photo: Facebook / Jennifer Engele