Images : Ces 2 pommes semblent identiques, mais quand l'enseignante les coupe, c'est incroyable!

Ces 2 pommes semblent identiques, mais quand l'enseignante les coupe, c'est incroyable!

C'est incroyable!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
32 32 Partages

Dernièrement, un enfant de 8 ans a été harcelé à l’école, parce qu’il portait un sac à dos rouge, avec le dessin d’un poney. Mais malgré toutes ces histoires cruelles de harcèlement et maltraitance, un professeur a trouvé une façon d’enseigner à ses étudiants les relations interpersonnelles.

« Ce matin, je me suis arrêtée dans un magasin pour acheter deux pommes. Pendant notre réunion du matin où l’on s’assied tous en cercle et discutons, j’ai dit à mes élèves que nous allions faire quelque chose de différent. Je leur ai montré les pommes et leur ai demandé de faire une liste de ressemblances et différences entre les deux fruits. Elles avaient la même forme, la même couleur, l’une était plus brillante et plus grosse que l’autre, mais c’est tout. »

« J’ai pris la plus petite des deux, et la moins brillante et ai dit : Beurk, cette pomme a l’air dégueulasse ! et l’ai jetée par terre. Mes élèves m’ont regardée comme si quelque chose ne tournait pas rond chez moi. D’autres étant gênés, ont ri, mais la plupart étaient choqués par mon geste. 

Je l’ai ramassée et l’ai tendue à un élève près de moi en lui disant : N’est-il pas vrai que cette pomme est stupide !? Tu devrais dire quelque chose de méchant sur elle et faire ça ensuite. Puis, j’ai jeté à nouveau la pomme par terre et lui ai dit de la passer à son camarade afin qu’il dise quelque chose de méchant au fruit.

Les élèves se sont pris au jeu et ont tous dit des choses horribles, blessantes, à la pomme, avant de la jeter par terre à tour de rôle.

Avant qu’elle ne me revienne, la pomme avait été bien amochée. J’ai ressenti de l’empathie et de la sympathie pour cet objet. J’ai pris à nouveau les deux pommes dans les mains et ai demandé à mes élèves de lister une nouvelle fois les différences et ressemblances. Il n’y avait pas de différences. Même si elle avait été jetée par terre plusieurs fois, les dégâts n’étaient pas très visibles. »

« J’ai pris une planche à découper et un couteau et j’ai coupé la pomme brillante en deux. Elle était parfaite et les enfants ont poussé des soupirs d’émerveillement.

J’ai coupé la plus petite, qui était couverte de points marrons et était abîmée à cause de ses chutes. Lorsqu’ils en ont vu l’intérieur, ils ont lancé des cris de dégoût.

Je me suis alors tournée vers eux et leur ai dit : « Mais n’est-ce pas de notre faute à tous si cette pomme ressemble à ça ? Nous en sommes responsables, pourquoi ne devrions-nous pas la manger maintenant ? » Ils se sont tus, interloqués. J’ai continué : « Vous voyez, c’est ce que l’on fait à d’autres personnes quand nous leur disons des choses affreuses, que nous racontons des ragots. Quand nous disons à une personne  qu’elle est laide, grosse ou encore pas assez bien pour être notre amie. Nous les jetons et provoquons une marque de plus, qui ne se verra pas à l’extérieur, mais sera là, à l’intérieur, et ça peut les détruire.

La douleur ne part pas, les marques ne font qu’empirer et ÇA ! » leur ai-je dit en leur montrant la pomme abîmée, « C’est ce que nous nous faisons les uns aux autres. Nous devons arrêter de nous jeter ainsi. »

Le harcèlement à l’école n’est pas récent et perdure, et ce problème passe souvent sous silence, inaperçu par les parents et professeurs. Cette enseignante a trouvé une bonne façon d’en apprendre les conséquences à ses étudiants ! 

Partager sur Facebook
32 32 Partages

Source: feroce.co/lecon-harcelement · Crédit Photo: iStock