Images : Ces jumelles semblent bien innocentes, mais elles cachent un secret qui terrorise tous ceux autour d'elles.

Ces jumelles semblent bien innocentes, mais elles cachent un secret qui terrorise tous ceux autour d'elles.

Troublant et effrayant!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
658 658 Partages

June et Jennifer Gibbons sont deux sœurs jumelles du Pays de Galles, et leur relation est troublante.

Elles ont grandi dans un petit village où elles étaient les seules noires. Rejetées, on s’est moqué d’elles et elles n’entretiennent aucun lien avec d’autres enfants. Les deux jumelles sont inséparables.

Elles en viennent même à développer un langage bien à elles et personne d’autre ne les comprend. Elles décident même de communiquer uniquement entre elle et la famille essaie de les séparer, les envoyant dans des internats différents. Rien n’y fait. Une fois réunies, elles sont plus exclusives qu’auparavant.

Les petites se mettent à rédiger des histoires criminelles d’une violence inouïe. Sortant du domaine de la fiction, elles commettent des actes criminels. Elles volent, causent des incendies volontaires et font même des tentatives de meurtres. Elles errent et s’ennuient. June écrit même dans leur journal : « Pas d’amis. Rien à faire. Rien pour combler les heures creuses. »

Elles sont diagnostiquées comme étant psychopathes, puis internées dans une institution, chacune se trouvant dans une chambre diamétralement opposée. Toutefois, les infirmières les remarquent souvent dans deux pièces séparées, dans les mêmes positions bizarres. Des fois, June dévore de la nourriture pendant toute la journée, et Jennifer s’affame.

Leur lien est puissant et malsain. Les deux jumelles tentent réciproquement de se tuer. June a tenté d’étrangler sa sœur avec un cordon de téléphone, et Jennifer a essayé de noyer June dans une rivière. Cependant, elles se pardonnent et finissent par décider ensemble que l’une doit mourir pour que l’autre vive.

Une journaliste leur rend visite afin de les interviewer et soudainement, Jennifer lui dit : « Marjorie, Marjorie, je vais devoir mourir. » Lorsqu’elle lui demande pourquoi, Jennifer lui répond calmement « Parce que nous l’avons décidé. »

Lors d’un déplacement de l’hôpital psychiatrique à la clinique quelques temps plus tard, Jennifer s’endort les yeux ouverts sur les genoux de sa jumelle. À leur arrivée, elle était morte, et l’autopsie ne révèle rien.

Suite à ce phénomène, June ne semble ni abattue ou attristée, bien au contraire : « Je suis libre, libérée et enfin Jennifer a donné sa vie pour moi, » écrit-elle. Depuis, elle mène sa vie paisiblement auprès de ses parents au pays de Galles.

Partager sur Facebook
658 658 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Facebook