Images : Cette ado est à la maison quand 3 hommes essaient de la violer, puis la suite est un vrai cauchemar.

Cette ado est à la maison quand 3 hommes essaient de la violer, puis la suite est un vrai cauchemar.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
4,130 4.1k Partages

Cette jeune indienne de 17 ans, Sonali Mukherjee, mène une belle vie. Présidente de l’association étudiante de son université, elle est aussi capitaine d’un corps d’armée national pour les jeunes indiens. Élève prometteuse, elle rêve de poursuivre un doctorat en sociologie. Seulement, en quelques secondes, cet avenir brillant s’effondrera.

En rentrant chez elle, Sonali entend des voix et réalise que trois hommes sont entrés par effraction. En la voyant, ils tentent de la violer, mais elle se débat.

Sonali ressent soudainement une sensation de brûlure atroce, comme si elle baignait dans les flammes. Une douleur si intense que les mots ne suffissent pas à la décrire et au bout de quelques instants elle perd la vue et l’ouïe.

Quand elle se réveille à l’hôpital, elle ne peut ni parler, ni marcher, ni manger. La peau de son visage a totalement disparu. Elle n’a plus d’oreilles, d’yeux ou de paupières. De son visage, il. Ne reste qu’un amas d’os et de chair informes. « Le défi est de lui donner une sorte de visage normal, proche de ce à quoi devrait ressembler un humain, » dit son médecin.

Pendant des mois, la douleur est incessante. Un véritable cauchemar.

Au cours des dix années qui suivent, Sonali subit 27 opérations de reconstruction faciale. Pour pouvoir payer les opérations et poursuivre les agresseurs en justice, son père doit vendre ses terres et tous ses biens. Il ne possède plus rien. « Mon père est décédé tant il était choqué. Ma femme est tombée en dépression, » dit-il.

Les agresseurs, eux, passeront deux ans en prison pour les actes, alors que les vies de Sonali et ses proches sont ruinées.

Suite à un passage à la télévision, elle gagne près de 40 000 euros et rencontre Chittaranjan Tiwari, un ingénieur électronique, et c’est le coup de foudre ! En 2016, le couple donne naissance à une magnifique petite fille !

Son bonheur est une douce revanche contre ses agresseurs. « Le suicide est probablement la solution la plus facile pour les victimes d’agression à l’acide, mais j’ai décidé de faire un pas en avant et de me battre contre la violence, » dit Sonali. Par ce message, elle incite les victimes de telles atrocités à ne jamais baisser les bras.

Partager sur Facebook
4,130 4.1k Partages

Source: Féroce
Crédit Photo: Capture vidéo YouTube

Aimez / Commenter