Images : Cette maman a eu 2 enfants, mais lorsqu'elle voit ça sur son corps, elle est déstabilisée!

Cette maman a eu 2 enfants, mais lorsqu'elle voit ça sur son corps, elle est déstabilisée!

Elle est déstabilisée.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
105 105 Partages

Bien sûr, il ne faut pas croire tout ce que l’on peut voir sur Internet. Et Instagram n’échappe pas à cette règle. C’est d’ailleurs pour cela que la coureuse professionnelle et coach sportive Stephanie Rothstein Bruce a utilisé ce réseau afin de montrer la réalité d’un corps de femme suite à l’accouchement. Sur son compte Instagram, cette femme affiche fièrement les traces que lui ont laissées ses deux grossesses, rides et vergetures.

Toujours accompagnées d’un message puissant à toutes les mères, on peut lire notamment sous les photos de la jeune maman « Quand je baisse le regard, je vois des vergetures qui resteront, des abdominaux qui auront besoin d’être constamment renforcés, des jambes puissantes et des pieds près à s’envoler ! »

Stephanie est mère de deux enfants, nés à quinze mois d’intervalle. Cette athlète explique avoir connu une « distasis des grands droits », signifiant une séparation abdominales. La partie droite et la partie gauche des muscles de son abdomen se sont donc séparées et cette pathologie peut s’accompagner d’un relâchement de la peau du ventre, comme on peut le voir sur ses photos.

« Je fais des exercices latéraux et petit à petit, la force et la stabilité. L’apparence de mes abdominaux et vergetures demeure toutefois la même, comme quoi, le renforcement musculaire suite à un accouchement n’est pas glamour. »

Je l’appelle le Grand Canyon, » plaisante-t-elle. « Je peux enfoncer environ deux doigts au milieu de mon abdomen.»

Lorsqu’elle reprend l’entraînement, cela est difficile pour Stephanie qui a des difficultés à courir comme avant, et a besoin d’aller très souvent aux toilettes. Après ses grossesses, elle se sent humiliée par son corps.

Alors qu’elle documente sa reconstruction, les réactions des internautes n’est pas toujours clémente, disant « pourquoi ne le couvre-t-elle pas, tout simplement? »

Son entraîneur trouve que l’athlète olympique est une source d’inspiration. « Je suis sûr qu’il y a des femmes atteintes du même problème que Stephanie mais qui n’en parlent pas donc ce qu’elle fait est vraiment courageux. »

« Est-ce vraiment important, ce à quoi tu ressembles ? La véritable question est de savoir comment tu te sens, quelle est ta force et si tu te sens bien dans ta peau, » dit-elle.

Partager sur Facebook
105 105 Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Capture vidéo YouTube