Images : Cette maman met son bébé dans la toilette, quelques minutes plus tard, elle est morte.

Cette maman met son bébé dans la toilette, quelques minutes plus tard, elle est morte.

Ce qu'elle fait est un geste héroïque!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,968 2.0k Partages

Cette jeune femme menait une vie heureuse avec ses deux filles et entourée de ses amis. Un soir, la vie de Jessica Arrendale a basculé.

La petite Cobie est née quand son aînée avait 15 ans.

Le conjoint de Jessica, et père de Cobie, est un vétéran, Antoine. Il a aussi deux autres filles, d’une relation précédente, et la mère de ses enfants raconte qu’il était tendre, mais que la guerre l’a changé.

Petit à petit, il se montrait plus agressif. Un jour, il a explosé, et a pourchassé Jessica dans toute la maison. Tenant Cobie dans un bras et une batte de baseball dans l’autre main, elle tente de le garder à distance. C’est alors qu’Antoine a sorti son pistolet.

Paniquée, elle se réfugie dans les toilettes avec la petite, mais Antoine enfonce la porte et fou de rage, tire une balle dans la tête de Jessica. Sa mort est inéluctable, une seule idée la maintient en vie, protéger sa fille, qu’elle a placée dans les toilettes, avant de s’allonger dessus et mourir, la protégeant de son père qui a décidé de se suicider quelques instants plus tard.

Les voisins ayant entendu les coups de feu, ont de suite contacté la police.

L’équipe d’intervention entoure la maison et ignore que le père est mort, ils ne découvrent les cadavres qu’en lançant l’assaut et ne savent rien du bébé.

On a retrouvée Cobie que 13 heures après l’assaut, en hypothermie, elle est toujours vivante, grâce à sa mère.

Heureusement, leurs grands-parents ont décidé d’adopter les deux orphelines, Naiomi et Cobie ne seront pas avec des inconnus.

Même si Jessica n’est plus là, elle continuera de vivre dans leur cœur, et ses actions héroïques ne seront pas oubliées.

Partager sur Facebook
1,968 2.0k Partages

Source: feroce.co/jessica-mere-heroique · Crédit Photo: Facebook / Jessica Arrendale