Images : Cette mère aux seins énormes n'allaite pas ses enfants par peur de les étouffer.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Cette mère aux seins énormes n'allaite pas ses enfants par peur de les étouffer.

Elle affirme qu'elle a peur de les étouffer.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
81 81 Partages

Rachel Ryan, 26 ans, est une mère célibataire qui se bat constamment contre les impacts négatifs d'avoir une poitrine énorme depuis qu'elle a 12 ans. 

La jeune femme de Carmarthen, au Pays de Galles, a même refusé d'allaiter ses deux enfants de peur de les tuer en les étouffant avec ses 38HH. 

«J'ai essayé d'allaiter mes enfants, mais mes seins étaient trop gros et je ne pouvais pas», s'attriste Rachel. «Le haut de ma poitrine couvrait leurs petits visages, alors j'étais nerveuse qu'ils meurent étouffés ainsi. Et le lait sortait trop vite à cause de la taille de mes seins et ils commençaient à s'étouffer.»

Rachel a constamment au dos à cause du poids de ses seins et elle se sent comme un «accident de la nature».

«Ça m'a brisé le cœur de ne pas pouvoir allaiter et aussi, à cause du mal de dos que j'ai constamment eu, de ne pas pouvoir jouer avec mes enfants», ajoute-t-elle.

En plus, Rachel dit être constamment la proie de commentaires sur la rue, d'harclèment, d'humiliation et même d'attouchements indésirés. 

«En plus de mes seins qui me causaient un problème avec mes enfants et ma santé, cela m'a donné beaucoup d'attention non désirée», déplore la jeune femme. «Parce que j'avais des seins plus gros, les gens me criaient des choses et j'avais aussi des regards non désirés.»

Rachel a donc décidé de subir une réduction mammaire et ses parents ont accepté de payer pour son opération qui est prévue lundi. 

«Mes parents ont vu à quel point j'étais désespérée alors ils ont accepté de payer ma chirurgie et maintenant j'ai lancé une campagne de financement social pour les rembourser», explique-t-elle. 

Elle passera ainsi d'un impressionnant 38HH à un tout de même gros 38D. 

«Je suis excitée à l'idée d'être à nouveau féminine et enfin de pouvoir porter des vêtements féminins et des soutiens-gorge qui ne sont pas des soutiens-gorge de sport», dit Rachel. «Mais je suis surtout excitée à l'idée de me sentir comme une maman et de pouvoir jouer avec mes enfants pendant qu'ils grandissent et ne pas me sentir limitée. Je sais que je vais me sentir incroyablement bien, car mes seins ont toujours été la seule chose qui m'a retenue.»

Voici maintenant une vidéo: 

Partager sur Facebook
81 81 Partages

Source: Caters News
Crédit Photo: Capture d'écran