Images : Cette mère dit à son fils handicapé «Je souhaite que tu meurs». La réponse du fils est à faire pleurer!

Cette mère dit à son fils handicapé «Je souhaite que tu meurs». La réponse du fils est à faire pleurer!

Sa réponse est à faire pleurer!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
26 26 Partages

Martin Pistorious était un petit garçon de 12 ans sans histoires qui vivait avec ses parents en Afrique du Sud jusqu'au jour où il rentra à la maison après une journée d'école. Il se sentait malade et ses parents pensaient alors qu'il couvait probablement une grippe, mais personne n'imaginait ce qui se préparait réellement.

Martin commença à dormir plusieurs heures consécutives, se réveillait que très rarement et il n'arrivait plus à manger. En plus de voir leur fils dans cette condition vraiment inquiétante, les parents du jeune garçon ignoraient totalement de quoi il souffrait exactement, car aucun médecin n'arrivait à poser un diagnostic qui pouvait expliquer son étrange comportement. Leur fils semblait s'éteindre peu à peu et puis il cessa de bouger et de parler. Martin était complètement fermé au reste du monde et il était même impossible d'établir un contact visuel avec lui. 

 

Puis un jour une terrible nouvelle attendait Martin et ses parents. Les médecins étaient enfin parvenus à établir un diagnostic et les nouvelles n'étaient pas bonnes. Martin souffrait d'une méningite cryptococcique. Il n'y avait aucun espoir de rétablissement et le jeune adolescent était condamné à demeurer dans un état végétatif pour le reste de ses jours.

Les parents de Martin étaient complètement désemparés et à bout de ressources. Ils devaient l'habiller, le doucher, le nourrir, etc. Cela dura plus de 10 ans après quoi sa mère Joan n'en put plus.

Voir son fils dans un état végétatif jour après jour lui avait fait perdre tout espoir. Alors un jour elle lui dit:  '' J'espère que tu vas mourir.''  “Je sais que c’est une chose terrible à dire, déclara-t-elle. Je voulais juste un peu d’apaisement… dans mon esprit il était déjà mort.”

Martin avait grandi et avait fait quelques progrès. Maintenant âgé d’une vingtaine d'années, il pouvait enfin se tenir droit sur une chaise roulante et serrer la main des gens. Cependant, selon les médecins, il aurait l'âge mental d'un enfant de trois ans. Jusqu’au jour où l’incroyable se produisit.

Joan et son mari Rodney firent passer des tests psychologiques à leur fils et à leur grand étonnement il les réussit tous! Joan reprenait confiance, l'espoir de "retrouver" son fils renaissait en elle. Elle remit sa démission afin de consacrer tout son temps et toute son énergie sur Martin. Elle lui apprit à se servir d'un joystick afin de communiquer par des phrases simples telles que '' j'ai froid'' ou ''j'ai faim''. Ses efforts portèrent ses fruits. Un jour Martin se réveilla!

Il raconta alors qu'il était tout à fait conscient de tout! ! “J’étais là, pas depuis le début, mais après deux ans dans mon état végétatif, j’ai commencé à me réveiller.” Il commença à réaliser qu’il ne pouvait  plus bouger et souffrait terriblement de voir que son entourage croyait  qu’il était totalement absent. “Tout le monde était habitué à ce que je ne sois pas là. La réalité amère m’a heurté de plein fouet quand j’ai compris que je passerais peut-être le reste de ma vie comme ça: totalement seul”.

Lorsqu'il entendit sa mère lui avouer qu'elle souhaitait qu'il meure, cela lui a brisé le coeur, mais il comprenait sa frustration. “Elle ne voyait qu’une parodie cruelle de son enfant, qui était autrefois en bonne santé et qu’elle aimait tant”, expliqua Martin. Il ne lui en veut absolument pas et cela l’a même rapproché de Joan.

Cette expérience malheureuse a permis à Martin d’observer les gens autour de lui et de mieux les comprendre. Aujourd’hui, il est titulaire d’un diplôme d’informatique et est même employé dans un bureau. Se  déplacer en fauteuil roulant ne l’a pas empêché de rencontrer Joana, son âme soeur qui est rapidement devenue son épouse. 

Après toutes ces années difficiles, Martin vit désormais une vie normale et déjoua tous les pronostiques alors que les médecins ne lui donnaient aucune chance ! Si, vous aussi, vous avez été touchés  par son histoire, partagez-la avec tous vos amis.

Partager sur Facebook
26 26 Partages

Source: www.feroce.co/martin-pistorious / Crédits photos: Capture d'écran YouTube · Crédit Photo: