Images : Chaque matin, le père se glisse dans la chambre de sa fille, ce qu'il fait m'a mis les larmes aux yeux...

Chaque matin, le père se glisse dans la chambre de sa fille, ce qu'il fait m'a mis les larmes aux yeux...

J'en ai les larmes aux yeux en voyant ce qu'il fait...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
4,031 4.0k Partages

Cette jeune australienne, Gemma Walker, est très mal dans sa peau et souffre d’anorexie sévère.

Les parents ne peuvent que regarder, impuissants, leur fille être détruite par la maladie. Tous les matins, Steve, son père, se glisse dans sa chambre pour s’assurer que son cœur bat toujours et qu’elle respire encore. « Parfois, » dit-il, « on s’asseyait par terre dans sa chambre à côté de son lit, juste pour être avec elle, on ne pouvait rien faire d'autre. »

Les médecins sont formels alors que Gemma a 14 ans : si elle ne suit pas un traitement, sa vie est en danger et elle doit reprendre du poids impérativement dans les 48 heures.

Elle ne pèse que 28,5 kilos et s’approche dangereusement de sa tombe. « Je me sentais absente, les jours se mêlaient les uns aux autres et chaque jour j’espérais que j'allais mourir tranquillement dans mon sommeil. Ma famille et moi-même étions préparés à mon décès, » raconte Gemma. Les sept années suivantes, Gemma est admise trois fois à l’hôpital : une fois aux urgences, deux fois en séjour psychiatrique.

Mais elle ne veut toujours pas se nourrir. Gemme ment même parfois aux médecins, en portant des poids de gymnastique autour de ses chevilles, pour prétendre avoir pris quelques grammes.

Elle est mal dans sa peau et s’en taillade les bras.

« 7 ans, c’est très long lorsque votre bébé souffre, que votre enfant est complètement engourdi, sans voix, sans personnalité, rien d'autre que cette obsession mortelle du contrôle, » se souvient Steve. Gemma, en se sortant de l’anorexie, connaît l’autre versant de la maladie : la boulimie.

Son corps est affamé et elle avale de grandes quantités de nourriture. Il lui arrive d’ingurgiter 6 500 calories en 20 minutes ! Elle s’évanouit et a parfois des hallucinations.

Une guérison traumatisante pour la jeune fille qui gagne 40 kilos en 7 mois. Au cours de cette période, son poids triple.

« Les gens pensaient que j’allais mieux parce que j’avais l’air plus saine que quand j’étais anorexique. Mais les pulsions alimentaires ont duré 18 mois, durant lesquels mon corps a fait un virage à 360 °, des règles obsessionnelles et restrictives à une perte totale de contrôle, » raconte-t-elle. Avec le soutien de son entourage, elle s’en sort, petit à petit. Elle a écrit une lettre d’adieu à l’anorexie, sous les encouragements de son père. Elle a gardé cette lettre pendant 6 ans dans un tiroir. Son petit ami l’a aussi beaucoup aidée. « Il est la raison pour laquelle je suis toujours en vie. »

Âgée de 22 ans, la jeune femme s’est affranchie de la maladie et s’est reconstruite. « Je n’ai jamais été aussi heureuse, c’est un sentiment tellement incroyable et irréel. »

Elle a d’ailleurs publié des photos d’elle afin de souligner ses 6 mois de guérison.

Depuis peu, elle a lancé sa marque de produits de soin de la peau. Bon succès Gemma, n’abandonne pas !

Partager sur Facebook
4,031 4.0k Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Facebook