Images : Des photos inédites de la Deuxième Guerre Mondiale font surface et c'est à glacer le sang...

Des photos inédites de la Deuxième Guerre Mondiale font surface et c'est à glacer le sang...

C'est ignoble!

Publié le par Ayoye dans Images

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, se trouvait des camps de prisonniers au Japon, où des centaines de soldats étaient détenus. Ces hommes ont été affamés au point de n’avoir que la peau sur les os, étaient brutalement battus et torturés par ceux qui les ont capturés et avaient même subi des expériences médicales, lorsqu’ils ont été retrouvés par les troupes alliées à l’automne 1945.

Des photos démontrant l’horreur des camps de prisonniers au Japon ont émergé.

On voit des prisonniers ayant subi des amputations porter des prothèses. Amputations résultant de la torture ou de maladies tropicales.

Quelques photos montrent aussi des ravisseurs, des criminels de guerre notoires, tels que le Black Prince, le Mad Mongrel et Dr. Death. Celui-ci se livrait à des tortures horribles dont celle de l’eau, qui impliquait l’ingestion forcée d’eau avec des tuyaux, avant de sauter sur les ventres remplis. Tous ont été reconnus de crimes de guerre et ont été pendus.

Étrangement, les impressions de ces photographies pouvaient être achetées à cette époque à la section d’Extrême-Orient de l’association des Prisonniers de Guerre Britanniques.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Japon a capturé près de 140 000 soldats alliés de l’Australie, du Canada, de la Grande-Bretagne, de l’Inde, des Pays Bas, de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis.

Le Japon a failli à la Convention de Genève quant au traitement des prisonniers de guerre, ceux-ci ayant enduré un traitement barbare et des travaux forcés, dont la construction du chemin de fer de Burma où 12 000 prisonniers sont morts de malnutrition, de maladie et de famine.

Le 18 septembre, des images de cette triste période seront mises en vente et sont estimées à 160$ l’unité.

Source: DailyMail · Crédit Photo: BNPS