Images : Dès sa naissance, ils maltraitent cet éléphanteau avec des lames, mais l'horreur est loin de s'arrêter là...
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Dès sa naissance, ils maltraitent cet éléphanteau avec des lames, mais l'horreur est loin de s'arrêter là...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
4,831 4.8k Partages

Sur la photo ci-dessous, on voit un travail de routine au Center for Elephant Conservation en Floride : l’éléphanteau est attaché et entouré de gardiens qui le maltraitent avec des cordes et des bâtons. Derrière ce traitement se cache une industrie de divertissement...

En fait, le gestionnaire de ce centre est le Ringling Brother Circus, utilisant cette infrastructure pour se faire reproduire et dresser les éléphants de cirque. On retire les bébés à leurs mères et on les entraîne pour les représentations.

Un de leurs outils est le crochet, une canne de dressage où deux lames se font enfoncer dans la peau du pachyderme pour le dresser. Cet outil a été interdit dans de nombreux états.

Ce processus de dressage est très douloureux. Un éléphanteau de 8 mois a dû même être euthanasié suite à une chute de la plateforme, après s’être fracturé deux pattes. Un autre de 3 ans s’est noyé en courant dans un cours d’eau, pour fuir cette canne.

Suite à ces incidents, la compagnie Ringling a mis fin à son programme de dressage des éléphants. Les bêtes à la retraite sont envoyés dans ce qui fût autrefois leur prison de torture, et l’on ignore si l’on continue à les entraînés. Mais selon la compagnie, les animaux sont aussi utilisés dans la recherche pour le cancer.

Toutefois, dans le monde entier on continue d’entraîner des éléphants de cette façon ou pire encore. En Thaïlande, on utilise une technique qui vise à briser l’esprit de l’éléphant pour le soumettre aux hommes, en les battant, les affamant et privant de sommeil.

Tant que ces pratiques existent, il faudrait boycotter les cirques. Heureusement, il existe des sociétés protectrices des animaux et des réserves naturelles se battant pour libérer les éléphants de cirque torturés.

Partager sur Facebook
4,831 4.8k Partages

Source: Féroce
Crédit Photo: PETA