Images : Elle boit 40 bières par jour et meurt à 35 ans, attendez de voir à quoi elle ressemblait quelques jours avant sa mort.

Elle boit 40 bières par jour et meurt à 35 ans, attendez de voir à quoi elle ressemblait quelques jours avant sa mort.

C'est tragique de voir ça!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
707 707 Partages

On rappelle souvent à la population les dangers de l'alcool, or l'histoire de Beverley ­Pickorer donne vraiment froid dans le dos.

En effet, en voyant le corps fragile de Beverley Pickorer, on ne peut certainement pas se douter qu'il s'agit en fait d'une jeune femme seulement âgée de 35 ans.

La femme, qui est mère de quatre enfants, souffre d'une cirrhose du foie, en plus d'avoir les dents complètement pourries. Sinon, Beverley n'est plus capable de parler ou de se nourrir par elle-même après avoir passé dix ans à boire de façon totalement irresponsable.

Au moment où elle buvait le plus, Beverley pouvait boire jusqu'à 40 canettes de bière, sept pintes de bière dans des bars en plus d'une bouteille complète de cidre. Tout ça, en une seule journée…

Comme la maladie dont elle souffre est incurable, la mort est désormais inévitable pour Beverley.

Anthony, l'homme qui partage sa vie depuis six ans est donc condamné à la voir partir lentement, mais sûrement.

Au cours des six dernières années, Anthony a donc vu l'état de Beverley dégénérer sans cesse.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Anthony a décidé de rendre publiques les photos montrant Beverley à l'article de la mort. Ce qu'Anthony souhaite, c'est que les gros buveurs prennent conscience des graves dangers auxquels ils s'exposent.

Sinon, Anthony souhaite aussi pouvoir sortir Beverley de la maison de soins où elle vit afin qu'elle puisse finir ses jours à la maison. Voici quelques photos quelques heures avant sa mort (l'article continue après les photos)

Aux dires d'Anthony, les problèmes d'alcool de Beverley auraient débuté alors qu'elle était dans la jeune vingtaine, suite à des relations amoureuses qui auraient mal tourné.

Ses quatre enfants, âgés entre six et quinze ans ont tous été pris en charge par l'État, car Beverley n'était pas capable de s'occuper d'eux.

Anthony avait promis à Beverley qu'elle mourrait dans ses bras à la maison, or pour l'instant, il fait face à une grande difficulté. Le système de soins de santé en Angleterre refuse de relocaliser la femme, car cela impliquerait des frais importants.

Anthony ne perd toutefois pas espoir et il espère que son cri du coeur fera tourner le vent en la faveur de Beverley.

Partager sur Facebook
707 707 Partages

Source: mirror.co.uk/news/uk-news/beverley-pickorer-alcoholic-mum-faces-3017918