Images : Elle ouvre son porte-feuille pour donner une pièce à un SDF, 1 mois plus tard, elle n'arrive plus à se regarder dans le miroir!

Elle ouvre son porte-feuille pour donner une pièce à un SDF, 1 mois plus tard, elle n'arrive plus à se regarder dans le miroir!

Horrifiant !

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
2,889 2.9k Partages

Katie Piper était une jeune anglais qui avait tout pour elle : une vie heureuse, une enfance tranquille, elle travaillait en tant que mannequin et était très belle.

En 2008, elle a commencé à recevoir des invitations constantes de jeunes hommes pour sortir, mais elle n’était pas intéressée, ne voulant pas être un trophée pour eux. Un jour, Daniel Lynch, 28 ans, est entré en contact avec elle via Facebook, ayant de nombreux amis en commun, elle lui a donc répondu.

Daniel était beau, intelligent et avait les pieds sur terre. Lorsqu’ils se sont rencontrés dans un bar de Londres, il s’est montré attentionné et courtois. Par la suite, Katie a sorti avec lui à quelques reprises et Daniel a fini par lui avouer être amoureux d’elle. Mais Katie se demandait si cela était vrai et ses doutes s’accroissaient de jour en jour, car il avait bien changé…

Daniel réagissait de plus en plus violemment et Katie a décidé de cesser de le fréquenter. Mais lors de cette dernière sortie, il était trop tard.

Ils avaient bu et Daniel lui a proposé d’aller à l’hôtel. Refusant d’avoir des relations sexuelles avec lui, il s’est mis en colère et l’a poussée contre la porte et tout est devenu noir.

« Celui qui était mon petit ami m’a attaquée. J’ai touché mon cou et je sentais mon sang en sortir. » Quand elle l’a supplié de l’emmener à l’hôpital, il l’a jetée sur le lit pour la violer, avant d’entailler ses bras et la menacer de la laisser mourir.

Au final, il ne l’a pas tuée et l’a ramené chez elle, lui disant de n’en parler à personne. Des amis ont emmenée Katie à l’hôpital, mais elle n’a pas dénoncé Daniel, pétrifiée par la terreur, sachant qu’il était capable de faire du mal à ses proches.

Pendant les jours qui suivirent, il la contrôlait. Daniel l’appelait constamment pour savoir où elle était et ce qu’elle faisait. Il lui a dit lui avoir envoyé un courriel et qu’il avait un cadeau pour elle. N’ayant pas Internet à la maison, Katie a dû se rendre dans un cybercafé.

En traversant la route, elle a croisé un homme qui semblait être un vagabond, avec un gobelet de café dans la main. Elle a sorti son portefeuille pour lui donner quelques pièces, mais l’homme lui a jeté le contenu de son gobelet au visage.

« Je ne comprenais pas ce qui était arrivé. Puis, la douleur m’a frappé, bien pire que tout ce que j’ai connu auparavant. J’ai senti mon visage brûler. »

Son assaillant s’est enfui. C’était le cadeau de Daniel : de l’acide sulfurique afin de la défigurer.

Sa peau a fondu comme de la cire, et Katie, en panique, a couru dans le café. L’ambulance n’est arrivée qu’une heure plus tard. Brûlée au troisième degré, l’acide avait rendu un de ses yeux complètement aveugle et détruit sa bouche et une partie de son œsophage. Et elle avait d’autres brûlures sur le corps.

Elle fût plongée dans un coma artificiel pendant 12 jours, où elle a subi une greffe de peau. Ce serait la première de plus de 300 opérations nécessaires pour reconstruire son visage.

La jeune femme avait perdu son emploi, son visage et sa dignité. Violée et détruite par tous les moyens possibles, et elle ne pouvait plus se regarder dans le miroir.

En 2009, elle a décidé d’aider les autres et de s’accepter telle qu’elle est. Depuis, elle est mariée et a une fille. Katie partage son expérience dans des documentaires et des livres, ce qui aide d’autres personnes vivant la même situation.

Daniel, quant à lui, a été condamné à la prison à vie. L’homme qui lui a jeté l’acide au visage, Stefan Sylvestre, écopera à 16 mois de prison. Il a été attrapé grâce aux caméras de surveillance et aussi grâce aux brûlures qu’il a reçues lors de l’attaque.

Malheureusement, toutes les histoires de relations abusives comme celles-ci ne finissent pas aussi bien. Aidez vos proches qui vivent de telles situations. Brisez le silence.

Partager sur Facebook
2,889 2.9k Partages

Source: No Lo Creo · Crédit Photo: Instagram