Images : Elle panique quand elle ne sent plus son bébé bouger, mais c'est bien pire quand les médecins lui disent ce qui s'est passé

Elle panique quand elle ne sent plus son bébé bouger, mais c'est bien pire quand les médecins lui disent ce qui s'est passé

Voici ce qu'elle a écrit.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
950 950 Partages

Ayla Heller a décidé de raconter son histoire dans l'espoir d'aider d'autres femmes qui souhaitent devenir mères. Voici ce qu'elle a écrit: 

«Le jour où j'ai atteint ma 38e semaine de grossesse, c'était un jour comme les autres. Je me suis levée et je suis allée au travail, comme d'habitude. 

Tôt en matinée, j'ai remarqué que Maddy n'avait pas donné de coup de pied, mais j'ai simplement présumé qu'elle n'avait pas une journée très active (ce qui arrive régulièrement). 

À midi, je l'ai sentie changer de position, ce qui m'a fait penser que je n'avais toujours pas senti de coup de pied, mais au moins je sentais qu'elle bougeait.

Alors la journée a continué et je n'y ai plus pensé jusqu'à 7 heures le soir. Dalton a posé sa main sur mon ventre et il m'a demandé si elle avait donné des coups de pied. Je commençais à me sentir mal du fait qu'elle n'avait pas bougé de la journée. 

Alors j'ai pris un bain et un grand verre de jus d'orange bien froid. Dalton a joué avec mon ventre, puis nous avons écouté les battements de coeur du bébé (oui, nous entendions son coeur battre), mais toujours aucun mouvement. 

Nous avons commencé à paniquer, mais puisque je l'avais sentie changer de position et que nous avions entendu son coeur battre, nous savions qu'elle était en vie et nous ne savions pas quoi faire. 

J'ai texté ma mère pour lui demander si c'était normal parce que je n'ai rien trouvé pour m'aider en ligne (c'est Internet, à quoi je m'attendais!), la moitié de ce que je lisais me conseillais d'aller aux urgences alors que l'autre moitié affirmait que tout était probablement normal parce que les bébés manquent éventuellement de place pour donner des coups de pied. 

Ma mère a insisté pour que j'aille à l'hôpital ou que je téléphone ma sage-femme. Alors j'ai appelé ma sage-femme, je lui ai laissé un message sur sa boîte vocale et quand elle m'a rappellée, elle m'a dit d'aller la voir au centre de naissances. Dès mon arrivée, ils m'ont branchée à des machines pour suivre les mouvements du bébé. Ils m'ont donné du jus d'orange, de la glace, roule d'un côté, roule de l'autre... ils m'ont même installée dans une drôle de position, les jambes et le ventre bien droit puis le haut du corps penché vers l'arrière!!

Après 30-40 minutes, ils m'ont informé que ma sage-femme était toujours en chemin. Ma mère savait que ce n'était pas bon signe alors elle a insisté pour que tout le monde se rende à l'hôpital. Quand ma sage-femme est arrivée, elle m'a informée sans attendre que les choses ne se passaient pas comme prévu et que j'aurais probablement une césarienne d'urgence ce soir-là. 

Je tremblais sans arrêt, mais j'étais tellement sous le choc, que je ne parvenais pas à ressentir une quelconque émotion. Nous avons été informé que la vie de Maddy était en danger. 

Ils m'ont emmenée dans la salle d'opération et donné l'épidurale avant même que Dalton sois entrée dans la pièce. Maddy a pu être sortie de mon ventre, elle a pleurée, mais ils ont dû la mettre sous oxygène rapidement. Après 40 minutes, elle allait bien. 

C'est ensuite que j'ai été informé que mon placenta avait vieilli prématurément, qu'il était calcifié. Ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient pas expliquer pourquoi cela s'était produit, mais ils m'ont assurée que je n'aurais rien pu faire pour le prévenir. À cause de cela, Maddy ne recevait plus assez d'oxygène ou de nourriture. Elle tentait donc de préserver son énergie, expliquant pourquoi elle avait cessé de bouger. 

Ma mère a demandé ce qui serait arrivé si je n'étais pas allée à l'hôpital aussi vite. "Elle ne serait pas ici", ont-ils répondu. Elle n'aurait même pas survécu la nuit. 

Alors je partage cette histoire pour que vous sachiez que ces choses existent. Vous connaissez votre corps et ce qui est normal avec votre bébé. Ce n'est pas vrai que les bébés manquent d'espace éventuellement. Les bébés vont toujours donner des coups de pied. Alors si vous avez des doutes, allez à l'hôpital. Il vaut toujours mieux être trop prudent que pas assez. 

Parce que je ne suis presque pas allée à l'hôpital. J'ai presque attendu jusqu'au matin avant de consulter, pour voir si les choses allaient changer. Je n'aurais pas mon bébé si j'avais attendu. J'ai tellement entendu d'histoire de bébé morts-nés parce que les signes n'ont pas été pris au sérieux alors qu'ils auraient dû l'être. 

Je suis désolée pour ce texte si long, mais je sais que plusieurs personnes ne savent pas ce qui s'est passé. Alors une partie de la raison pour laquelle je partage ceci, c'est pour informer les gens de mon entourage qui étaient curieux mais trop gentils pour poser des questions. Mais je partage ceci surtout pour toutes les femmes qui sont enceintes ou qui prévoient l'être, soyez conscientes de l'activité de votre bébé dans votre ventre et sachez qu'un arrêt de ses mouvements n'est absolument pas normal.» 

Partager sur Facebook
950 950 Partages

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Love What Matters