Images : Elle participe à une course extrême, elle finit à l'hôpital à cause d'un oubli que beaucoup trop font.

Elle participe à une course extrême, elle finit à l'hôpital à cause d'un oubli que beaucoup trop font.

Coureurs, ne commettez pas cette erreur!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
514 514 Partages

Courir 110 kilomètres est une véritable épreuve d’endurance, mais pour Julie Nisbet, une coureuse, ce n’était pas le pire à endurer.

Cette maman de 34 ans, de Shildon dans le comté de Durham, courrait cette course extrême « The Wall ». Celle-ci débute à Carlisle pour se terminer à Newcastle, ses participants courant la longueur du Mur d’Hadrian.

Les coups de soleil ont été pour elle bien plus difficile à supporter que la fatigue des 21 heures de course.

Hurlant de douleur, elle a tenté de recouvrir les cloques de bandages avant de se rendre à l’hôpital, mais elles n’ont fait que prendre en ampleur. Une semaine plus tard, elle souffre toujours.

« C’est une douleur différente : pulsante, elle fait pression, c’est sensible et ça brûle. C’est inconfortable et je me sens à l’agonie. »

La jeune femme portait de la crème solaire au départ, mais n’en a pas ré-appliqué, la sueur et l’eau ayant fait disparaître la protection.

Ses médecins disent que ce sont parmi les pires cloques qu’ils aient eu à traiter et que cela lui prendra environ six semaines avant de commencer à vraiment récupérer.

 

Partager sur Facebook
514 514 Partages

Source: The Lad Bible
Crédit Photo: Twitter