Images : Elle publie une photo de sa poitrine pour montrer les ravages du cancer

Elle publie une photo de sa poitrine pour montrer les ravages du cancer

Elle montre les ravages du cancer.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
730 730 Partages

Cette jeune femme s’appelle Christi Salcedo. Mère et survivante d’un cancer du sein, elle a fait une publication sur Facebook, concernant le débat des personnes transgenres dans les toilettes publiques. En Caroline du Nord, les toilettes publiques sont divisées selon les organes génitaux, mais de nombreux gens jugent sans savoir, essayant de savoir ce qu’ils sont.

Les victimes de cancer du sein perdent souvent en féminité, alors qu’elles perdent leurs poitrines et leurs cheveux, et ces lois risquent fort bien de mener à des confrontations pour elles.

« Il était temps que j’en parle. Regardez mon torse, et ne vous sentez pas mal. Il n’y a rien de sacré ou sexuel à voir. 

Vous voyez des aisselles vides. Le cancer du sein se répand dans vos ganglions sous les bras tout d’abord. Sous mon bras gauche, on a retiré mes ganglions et beaucoup de muscles. Vous pouvez aussi voir une incision, qui s’est rouverte encore et encore après la chirurgie.

Le ruban rose en réconforte certains, mais le cancer du sein n’est pas beau à voir. Ce n’est ni facile, ni glamour. Tous les cancers se ressemblent pour moi. Les cellules se déchaînent et notre système immunitaire souffre. »

« Cela m’a pris une précieuse part de moi, j’ai nourri mes enfants avec. Cela m’a pris une partie de mon identité sexuelle. Maintenant, on dirait que l’on ne parle que des seins que je n’ai plus.

J’ai décidé de ne pas les faire reconstruire, surtout parce que je ne voulais pas que mes enfants me voient encore faible. Je voulais qu’ils me voient forte et qu’ils aient la mère qu’ils connaissaient.

Jusqu’à récemment, j’étais à l’aise avec cette décision. Toutefois, le grand débat des toilettes de 2016 a blessé bien plus que la communauté transgenre.

Cela nous a blessés, nous, les survivants. Récemment, les regards essaient de savoir. À l’épicerie, dans les magasins, les restaurants… Walmart est le pire. J’ai envie de crier, Oui ! Vous voyez bien ! C’est le cancer du sein ! Vérifiez par vous-mêmes ! Mais à la place, je laisse mon regard croiser le leur en espérant un changement dans notre société.

Je crois qu’aucun transgenre ne veut faire de vagues dans les toilettes. Les gens ne font que les utiliser. Il y avait des actes horribles qui s’y produisaient bien avant. C’est pour cela que mes enfants n’en utilisent pas sans moi. Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi et je n’ai pas à être d’accord avec vous, c’est correct.

Les personnes subissant des traitements pour le cancer ou en rémission, peuvent perdre leurs cheveux et porter une casquette. Elles peuvent avoir subi une mastectomie comme moi. Prenez ceci en compte. »

La discrimination ne touche pas nécessairement uniquement les gens qu’elle vise.

Partager sur Facebook
730 730 Partages

Source: Someecards · Crédit Photo: Facebook