Images : Elle s'occupe de ses petits-enfants, mais elle ne sait pas ce que ça fait à sa santé!

Elle s'occupe de ses petits-enfants, mais elle ne sait pas ce que ça fait à sa santé!

Elle n'a aucune idée de ce que ça fait à son corps

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
7 7 Partages

«Tout dans la modération» est un bon conseil, surtout quand il s’agit de passer du temps avec des petits-enfants.

Une étude australienne montre que les femmes ménopausées reçoivent des avantages cognitifs quand elles s’occupent leurs petits-enfants au moins un jour par semaine. Ces femmes ont produit les résultats les plus élevés dans les tests cognitifs, en particulier dans les performances de rappel immédiat, indiquant un risque réduit de la maladie d'Alzheimer et d'autres démences et troubles cognitifs.

Trop de surmenage de ce côté, cependant, pousse la fonction cognitive de grand-mère à décliner. L'étude a montré que «garder des petits-enfants cinq jours ou plus par semaine prédispose à des performances de mémoire inférieure et la même chose pour la vitesse de traitement.» Les chercheurs suggèrent que les femmes qui dispensent ces soins à beaucoup d'enfants se sentent «surchargées», et que leurs propres enfants - les parents des enfants à garder - ont été «trop exigeant de leur temps», rapporte CBS News. Ces facteurs se combinent pour affecter l'humeur de grand-mère, ce qui altère le fonctionnement du cerveau.

L'étude, publiée dans la revue scientifique «Menopause» en octobre 2014, a été menée sur 186 femmes ménopausées et à comparé les résultats cognitifs spécifiques d'être un grand-parent actif, un rôle courant pour ce groupe démographique.

«Les enfants sont bons pour vous, mais seulement dans la modération», résume un commentateur sur «CBS This Morning» dans un clip posté par semaine sur l'Alzheimer. Un autre commentateur a plaisanté, «je ne vais pas parler de cette partie de l'étude quand je vais appeler ma mère pour de l’aide».

Et pourtant c’est bien sa santé mentale qui est en jeu…

Pour les gens intéressés, voici un extrait du docteur en question:  

Partager sur Facebook
7 7 Partages

Source: grandma.sfglobe.com/2016/01/14/doctors-say-baby-sitting-grandkids-after-menopause-helps-women-avoid-alzheimers