Images : En 1939, les gens payaient 25 cents pour reluquer ces bébés. La raison est troublante!

En 1939, les gens payaient 25 cents pour reluquer ces bébés. La raison est troublante!

C'est tellement troublant ce qui arrivait!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
847 847 Partages

Même aujourd’hui avec les avancées des technologies médicales, les bébés prématurés vivent des moments difficiles et beaucoup ont de sérieux problèmes de santé avant même de commencer à vivre normalement.

Nés avant les 9 mois habituels de gestation, les bébés prématurés sont très petits et délicats. Ils ne semblent pas réels !

Mais leurs parents savent combien ils sont précieux, et malgré qu’ils doivent faire face à de grands défis, de nombreux bébés ont la chance de grandir, comme le petit Jack, né à 4 mois de gestation.

Si vous étiez un bébé prématuré au cours du dernier siècle, vous n’auriez toutefois pas eu cette chance.

Dans les années 1920 et 1930, il n’y avait pas tous les outils qu’ont les hôpitaux aujourd’hui et de nombreux prématurés sont morts parce qu’ils étaient trop faibles. Les hôpitaux disaient simplement aux parents d’accepter la mort inévitable de leur enfant.

Mais pour les prématurés de New York, il y avait une lueur d’espoir qui allait éventuellement changer à jamais les soins néonataux et permettre aux plus petits bébés de se battre. Ce n’était toutefois pas une université ou un laboratoire, c’était plutôt effrayant même. 

Regardez comment un docteur avec une approche étrange et une attraction touristique ont changé, ensemble, l’histoire médicale. 

Des années 1920 aux années 1940, si un bébé naissait prématurément, la famille avait une option hors de l’ordinaire pour sa survie : Coney Island à New York est reconnue pour ses manèges et ses attractions.

Maintenant, placer un bébé prématuré dans une attraction peut vous faire retenir votre respiration, mais celle-ci était différente… et a sauvé de nombreuses vies.

À Coney Island, un docteur nommé Martin Couney a créé sa propre attraction, où le centre d’intérêt était de petits bébés prématurés.

Les bébés demeuraient dans des incubateurs de sa confection et des infirmières en prenaient soin.

Le Dr. Couney a voyagé à travers le pays pour faire des démonstrations de ses incubateurs, surtout dans des conventions et des foires, et a insisté en disant qu’il s’agissait du moyen pour sauver les vies de ces enfants.

Son attraction permanente de nourrissons à Coney Island accueillait des visiteurs qui payaient 25¢ pour jeter un œil à ces minuscules humains. Certains croyaient même qu’ils n’étaient pas réels !  

Si vous regardez sur le côté droit de cette photo, vous verrez une pancarte qui annonce ces bébés.

Et tous les revenus allaient aux soins médicaux et à la nourriture des bébés. Les parents n’avaient pas à débourser pour eux et pouvaient les visiter n’importe quand. 

Les bébés vivaient dans des incubateurs similaires à celui-ci, qui a été utilisé dans une exposition en 1909. Le design était inspiré des incubateurs à volailles et étaient connus sous le nom de « couveuse à bébés ».

Grâce aux soins du Dr. Couney et des infirmières, les bébés ont grandi et gagné en forces, et étaient bientôt stables pour vivre hors des incubateurs.

Le Dr. Couney tenait des événements de « graduation » pour les bébés qui ont bien grandi et retournaient à la maison.

Ces infirmières montrent des « gradués » à la World’s Faire de New York en 1939. Celle du centre est la fille du Dr. Couney. 

Plusieurs enfants que le Dr. Couney a aider à survivre revinrent le rencontrer des années plus tard.

Une femme qui est allée le rencontrer, Lucille Horn, est âgée de 94 ans aujourd’hui.

Pesant simplement deux livres à la naissance, elle a passé six mois dans un incubateur de Coney Island. Lorsqu’elle y est retournée, elle y a rencontré le Dr. Couney ainsi qu’un jeune père inquiet pour son propre bébé prématuré.

Selon Lucille, le Dr. Couney a dit au père « Elle est un de nos bébés. Et c’est comme ça que votre bébé grandira. »

Parce qu’il a surtout opéré dans des foires et des attractions, beaucoup étaient suspicieux quant à ses pratiques.

Mais le Dr. Couney a défendu ses pratiques et les bébés. Des gens s’inquiétaient quant à la possibilité que des prématurés deviennent des adultes anormaux, mais le Dr. Couney a insisté en leur disant qu’ils seraient comme tout le monde.

Il croyait aussi que tous les bébés, peu importe leurs origines ethniques ou leurs statuts sociaux, méritaient des soins adéquats.

Dans toutes les années de son attraction, 6 500 bébés prématurés sur 8 000 ont survécu et grandi.

En 1939, les incubateurs ont commencé à être acceptés par la médecine générale et ont commencé à apparaître dans de plus en plus d’hôpitaux.

Et en 1943, les incubateurs tant des nouveaux appareils de base dans les hôpitaux, le Dr. Couney a fermé son attraction, disant que son travail était terminé.

Aujourd’hui, les bébés prématurés ont de plus grandes chances de survie que par le passé et de nouvelles technologies sont développées chaque jour.

Et tout ça a commencé par des foires et des attractions particulières. 

Partager sur Facebook
847 847 Partages

Source: littlethings.com/martin-couneys-sideshow-babies · Crédit Photo: Neonatology On The Web