Images : Faites très attention lorsque vous partagez des disparitions d'enfants sur Facebook!

Faites très attention lorsque vous partagez des disparitions d'enfants sur Facebook!

Vous faites peut-être plus de mal que de bien...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
978 978 Partages

On voit souvent passer dans nos fils d’actualités Facebook des publications concernant un enfant porté disparu, et l’on est portés à les partager, afin de contribuer à le ramener sain et sauf.

Toutefois, la Gendarmerie royale du Canada mets en garde concernant cette pratique.

Le détachement de Kindersley, en Saskatchewan, rappelle quelques dangers concernant ces publications, que l’on partage sans les vérifier.

Bien souvent, elles sont l’œuvre de personnes mal intentionnées. Et parfois, l’enfant dont on partage la photo est bien portant et chez lui.

«Par exemple, un parent qui se voit refuser l'accès à ses enfants par un ordre de la cour pourrait mettre leurs photos sur Facebook et affirmer qu'ils ont disparu,» explique la GRC.

Ou dans des cas de violence domestique, l’autre parent et l’enfant se cachent pour leur propre protection.

En partageant ces photos, vous pourriez mettre des vies en danger.

La GRC vous recommande alors de vérifier la source d’une photo avant de la partager.

«Si la publication ne provient pas d'une source policière officielle et ne contient pas de lien vers un article publié par un média sérieux confirmant la disparition, elle n'est probablement pas légitime.»

Partager sur Facebook
978 978 Partages

Source: Huffington Post · Crédit Photo: iStock