Images : Il hurle “Tu vas mourir !” et la traîne par les cheveux jusqu'au canapé, la suite est indescriptible...

Il hurle “Tu vas mourir !” et la traîne par les cheveux jusqu'au canapé, la suite est indescriptible...

Horrible, tout simplement, horrible !

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,769 1.8k Partages

Une jeune femme a subi un terrible assaut de la part de son ex petit-ami, qui l’a défigurée en la mordant au visage, pour qu’aucun autre homme ne la regarde.

Melody Moon, 25 ans, de Yeovil dans le Somerset au sud de l’Angleterre, avait quitté son petit ami Jamie Mitchell, 27 ans, qui était devenu violent et contrôlant.

Il était dans un tel état de rage et de jalousie qu’il a décidé de l’attaquer une fois qu’il l’a persuadée de venir chez lui pour discuter et mettre les choses à plat.

Il l’a alors frappée pour la projeter au sol, avant d’empoigner sa gorge.

Il l’a alors tirée par les cheveux et commencé à la mordre pour arracher sa peau, lui disant que plus un homme ne la regardera.

Lorsqu’elle a vu son reflet, elle ne pouvait se reconnaître. Actuellement, Melody souffre d’un choc post-traumatique et est aussi traitée pour de l’anxiété.

Cette jeune chef avait rencontré Mitchell en août dernier. La paire fréquentait la même école et ne s’étaient pas vus depuis des années. Melody était tombée immédiatement sous son charme, Mitchell lui avait aussi offert de l’aider à trouver du boulot au pub où il travaillait. Puis, ils ont commencé à se fréquenter.

Ils se sont installés ensemble, puis avec le temps, Mitchell s’est mis à devenir jaloux et contrôlant, de plus en plus. À la mi-novembre, Melody l’a quitté, puis a démissionné pour lui donner de l’espace.

Elle a accepté de le revoir à la chambre qu’il a louée, pour discuter puis est vite devenu violent.

Il a essayé de la pousser à travers la fenêtre ouverte, heureusement elle a su se rattraper au cadre pour éviter de tomber, puis s’est sauvée, mais il l’a rattrapée dans la ruelle et commencé à la frapper contre un mur de briques. Un chauffeur de taxi est venu l’arrêter et a contacté la police.

Mitchell a été arrêté et libéré sous caution, à la condition de ne pas contacter Melody, mais il l’a ensevelie sous les appels, les messages textes et les messages sur les réseaux sociaux.

Il alternait entre les promesses de changement et les menaces de mort. Elle n’a pas eu de nouvelles de lui avant la veille de Noël. Là il s’est assis et a observé la maison de Melody pendant des heures.

Melody est allée à sa rencontre, il lui a présenté ses excuses et l’a suppliée de le laisser s’expliquer et de venir chez lui, qu’ils ne seraient pas seuls car sa mère était là.

Mais c’était un piège. Et c’est là qu’il l’a projetée sur le sol, tenté de l’étrangler et arraché des bouts de peau de son visage avec les dents. Elle criait, alertant un voisin, qui a appelé la police. Quand les policiers sont arrivés, Mitchell avait disparu, après avoir dit à Melody qu’il l’aimait.

La jeune femme a été emmenée immédiatement aux urgences. Son orbite droite était fracturée, son nez et sa pommette cassés, elle avait des lacérations sur tout le corps.

« J’avais l’impression qu’il essayait de me manger vivante. »

Lorsque Mitchell a comparu devant la cour de Taunton Crown, il a été dépeint comme une victime, mettant son comportement sur le compte d’une enfance traumatisante qui l’a mené à des abus d’alcool et de drogue.

Il a reçu une peine de deux ans qui a été suspendue ainsi qu’une ordonnance restrictive l’interdisant de tout contact avec Melody. Il doit aussi participer à une réhabilitation et à un programme « enseignant à entretenir de meilleures relations ».

Mais cette peine dégoûte Melody, la laissant défigurée, effrayée et traumatisée. Elle espère se remettre et devenir une travailleuse sociale en lien avec les victimes de violence conjugale.

Partager sur Facebook
1,769 1.8k Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Facebook