Images : Ils lui arrachent le bébé de son corps... des images insoutenables!

Ils lui arrachent le bébé de son corps... des images insoutenables!

Une tradition annuelle!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
2,528 2.5k Partages

Aux Îles Féroé, chaque année au tournant de l’été, a lieu un traditionnel massacre de baleines et dauphins. L’organisation Sea Shepherd, qui se voue à la protection de la faune et de la flore marine, a publié des images choquantes.

Les habitants des Îles Féroé chassent les baleines depuis le XVIe siècle, des archives remontant à 1709 le prouvent. La grande majorité sont des globicéphales.

À cette époque, les baleiniers devaient s’aventurer sur des embarcations de bois afin de les chasser, et comme elle était raisonnable, elle ne représentait pas une menace pour l’espèce. On trouve dans les fonds des fjords de nombreux os de baleines, principalement des crânes, un véritable cimetière sous-marin qui dépeint les conséquences d’une sinistre tradition.

Les images enchanteresses des Îles ne laissent pas du tout transparaître que chaque année, de grands massacres y ont lieu.

Aujourd’hui, lorsque le Grindadráp (la chasse à la baleine) approche, les chasseurs profitent d’une technologie de pointe permettant de prendre l’avantage et les possibilités de survie des baleines sont extrêmement minces.

Des groupes de baleines sont piégées dans les fjords afin d’y être exterminées. Or, ces scènes sont banales au Danemark, le combat désespéré que mènent les baleines fait en sorte qu’elles soient toujours perdantes.

Sur cette photo aérienne, on voit l’ampleur du massacre : la baie est teintée de sang. Les carcasses flottantes des globicéphales sont ensuite remorquées sur la rive et alignées les unes à côté des autres.

Pendant une seule journée du Grindadráp, 40 baleines sont mortes et alignées.

Imaginez la torture de ces bêtes, et tout ça pour la tradition, car la forte teneur en mercure de leur viande ne la rend pas propre à la consommation humaine. Ici, l’on voit une femelle éventrée, avec son baleineau près d’elle.

À la fin de la journée, celui-ci est tout simplement jeté dans une décharge. 

Et c’est une activité familiale de surcroît ! Le comble !

Partager sur Facebook
2,528 2.5k Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Sea Sheperd