Images : Ils pensaient avoir tué un démon, mais la réalité est bien plus terrible...

Ils pensaient avoir tué un démon, mais la réalité est bien plus terrible...

L'ignorance peut être dévastatrice...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
874 874 Partages

En Amérique Centrale, une légende raconte qu’un énorme démon en forme de chien hante les nuits sombres. D’un manteau d’un noir dense, il a un regard de feu et sa soif de mal pousse les gens à demeurer à l’abri de leurs maisons. On l’appelle le Cadejo.

Il existerait deux types de Cadejo : celui qui est blanc, aux yeux bleus, qui protège tout en accompagnant les fêtards qui rentrent chez eux et celui au regard rougeoyant et à la robe noire, qui chasse ceux ayant une moralité douteuse, afin de les tourmenter ou de les conduire à la mort.

La seule façon d’échapper à ce dernier est d’attendre que le Cadejo blanc apparaisse pour vous protéger, or, cela n’arrive pas toujours. Toutefois, personne n’a jamais vu ces créatures d’un autre monde… les seuls témoins ne sauront jamais raconter l’histoire.

Des villageois de San Rafael Pacaya Il, au Guatemala, ont remarqué que des choses étranges se produisaient dans les environs et ont commencé à craindre le pire.

Des animaux disparaissaient étrangement et étaient retrouvés morts le lendemain matin. Incapables de trouver une raison logique à tout ceci, la seule explication qui s’imposait était le Cadejo.

Effrayés par la présence de la créature dans leur village, les villageois ont décidé de partir à sa recherche et d’en finir avec le Cadejo une bonne fois pour toutes. Ils ont trouvé une étrange bestiole qu’ils ont tuée sans hésiter.

Cette bête était toutefois autre chose que l’effrayant Cadejo : un kinkajou, un mammifère en voie d’extinction et inoffensif.

Mais les villageois n’avaient jamais vu un tel animal, son apparence les a poussés à penser qu’il était ce démon qu’ils craignaient tant. Mais le kinkajou évite les contacts humains et vit bien profondément dans les forêts.

Le kinkajou n’était pas à blâmer pour ces disparitions, il n’a jamais attaqué quoi que ce soit. Et le mystère plane toujours.

Rappelons-nous que les légendes et histoires apportent des leçons et font réfléchir, il ne faut pas les confondre avec la réalité.

Partager sur Facebook
874 874 Partages

Source: No Lo Creo · Crédit Photo: Facebook