Images : La femme épuisée quitte la maison quelques heures, puis son mari pose un geste qui ferait pleurer n'importe quelle femme!

La femme épuisée quitte la maison quelques heures, puis son mari pose un geste qui ferait pleurer n'importe quelle femme!

Enfin on reconnaît son travail !

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
797 797 Partages

Être mère est un travail à temps plein, et on le remarque moins lorsque la mère est au foyer.

Kate Douglas de Newcastle en Australie est l’une de ces mères attentionnées, qui prend soin de ses deux fils.

À un moment, complètement épuisée, elle a eu besoin de prendre une pause. Heureusement, elle peut compter sur son mari Scott. D’ailleurs, il a publié un texte sur Facebook rendant hommage aux efforts de son épouse…

« Après une longue journée, il n’y a rien de mieux que de pouvoir enfin se poser. Certains jours, je vois ma magnifique femme, épuisée, frustrée et accablée par le travail qu’est d’être mère. Elle n’a pas des heures de travail fixes, pas d’heures supplémentaires, pas de jour de travail supplémentaire. Jamais elle n’a pris de congé maladie, de vacances, elle ne reçoit pas de paie et n’a pas de week-ends.

C’est le 3 mai 2011 qu’elle est entrée à pieds joints dans le travail de mère et le 6 août 2014, une charge de travail supplémentaire est arrivée. Deux garçons qui lui ont fait relever bien des défis. Et elle n’a pas demandé d’augmentation ou laissé tomber ce boulot.

Si ta journée a été stressante et que tu n’es pas certaine d’avoir bien fait jusqu’à maintenant, regarde ce qui est à la fin de la journée :

Tes fils ont des lits chauds et propres, que tu entretiens avec amour. Ils prennent un petit déjeuner pour lequel tu as fait les courses. Tu as préparé une boîte à lunch en t’assurant qu’il mange à sa faim, tout en tenant le plus jeune dans tes bras.

Tu as pris du temps pour réconforter ton fils parce qu’il passe une mauvaise journée. Tu reviens avec le plus jeune à la maison, lui apprenant à parler, à aller aux toilettes et à marcher.

Tu l’as couché pour une sieste, puis t’es attaquée aux corvées de ménage, aux travaux ménagers et aux devoirs, avant de faire le repas. Le premier moment où tu parles avec un adulte était au dîner, avec moi.

Mais malgré tes mauvaises journées, je vois une femme merveilleuse qui ne renonce jamais et trouve la force de continuer. Tu es ce qu’il y a de mieux dans nos vies et nous t’aimons. »

Partager sur Facebook
797 797 Partages

Source: Heftig · Crédit Photo: Facebook | Kate Douglas