Images : La France annonce qu'elle fermera toutes ses centrales au charbon d'ici 2023 !

La France annonce qu'elle fermera toutes ses centrales au charbon d'ici 2023 !

Un grand pas pour l'accord de Paris !

Publié le par Ayoye dans Images

Au dernier rassemblement annuel concernant le réchauffement climatique des Nations Unies, qui prenait place à Marrakech au Maroc, l’ambiance était au défi, surtout concernant le charbon.

Le Président français, François Hollande, a annoncé que la République de France fermera toutes ses centrales électriques exploitant le charbon d’ici 2023. Il en a profité pour aussi féliciter le Président sortant Barack Obama, et snober le Président élu Donald Trump, ce qui a été approuvé par l’assemblée.

« Le rôle qu’a tenu Barack Obama était crucial afin d’accomplir l’accord de Paris, » disait-il tout en mentionnant que les changements sont irréversibles. Il a même ajouté que « nous devons atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, » et que l’énergie de la France n’utilisera plus le charbon d’ici six ou sept ans.

C’est une nouvelle qui fut bien accueillie des autres nations, que ce soit avec ou sans l’aide des États-Unis, tous les autres signataires tiendront leurs engagements. L’Allemagne espère réduire ses gaz à effet de serre de 95% d’ici 2050 et le Royaume-Uni fermera toutes ses centrales au charbon d’ici 2025.

Lorsqu’on parle d’énergie à peu d’empreinte verte, la France est un modèle. Il y a quelques décennies, le pays a investi grandement dans des centrales nucléaires, ce qui fait qu’aujourd’hui la France obtient 75% de son énergie grâce à la fission nucléaire et exporte ses surplus énergétiques aux pays les entourant pour environ 3,2 milliards de dollars par an.

Quant aux États-Unis, on peut s’attendre à ce que l’administration Trump soit un danger environnemental. Non seulement nient-ils l’existence du réchauffement climatique, mais ce sont aussi des grands amateurs de charbon. Le charbon est néfaste pour l’environnement, mais aussi pour la santé et le climat. Il s’agit du pire combustible quant à la production de dioxyde de carbone et autres produits toxiques.

Toutefois, son utilisation dans la production d’énergie baisse rapidement, surtout car la production d’énergie renouvelable s’avère moins onéreuse, mais aussi parce que les dommages causés par le charbon sont un véritable fardeau, tant économiquement qu’écologiquement.