Images : Le conducteur de taxi klaxonne mais personne ne sort, ce qu'il voit par la fenêtre le changera à tout jamais!

Le conducteur de taxi klaxonne mais personne ne sort, ce qu'il voit par la fenêtre le changera à tout jamais!

Le taxi n’oubliera assurément jamais cette journée!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,810 1.8k Partages

Un ancien chauffeur de taxi de New York, Kent Nerburn, raconte une anecdote concernant une cliente qui l’a beaucoup touché. Parfois, en tant que chauffeur, ses clients lui racontent des histoires, des choses qui leur sont arrivées, mais celle-là est une histoire triste et poignante.

Arrivé devant la maison de sa cliente, au lieu de klaxonner pour l’empresser en voyant qu’elle ne sortait pas, il a garé sa voiture et frappé à la porte.

Une faible voix lui a répondu, lui disant qu’elle arrivait dans une minute. Une vieille dame en est sortie, âgée entre 80 et 90 ans, portant une robe rose imprimée et un chapeau à voilette, traînant une valise de nylon.

Pixabay

Tous les meubles de son appartement étaient recouverts de draps et il y avait de nombreux cartons empilés dans un coin, rien n’était accroché aux murs.

Il a emmené pour elle sa valise et l’a aidée à monter, la dame le remerciant de sa sollicitude, lui, la traitait comme il aurait traité sa propre mère.

Pixabay

Elle lui a ensuite donné l’adresse de destination, mais lui a demandé de passer par le centre-ville, rallongeant ainsi la course. En lui disant que ce n’était pas le chemin le plus court, celle-ci lui répondit :

« Ce n’est pas grave, je ne suis pas pressée. Je me rends à une maison d’hébergement. »

En la regardant dans le rétroviseur, il a vu son regard s’humidifier alors qu’elle lui disait…

« Je n’ai plus de famille et n’en ai plus pour longtemps à vivre. »

Alors Kent a fermé le compteur et lui a demandé où elle voulait aller.

Pendant deux heures, il l’a conduite dans la ville.

Imgur/NYC Summer of '69

Pendant le trajet, elle lui montrait des bâtiments, lui disant où elle avait travaillé en tant que commis d’ascenseur, où elle a vécu avec son mari après leur mariage, la salle de bal où elle allait danser. Parfois, elle lui demandait de s’arrêter devant un bâtiment, le regard fixe dans l’obscurité.

Alors que le soleil se levait, elle lui dit qu’elle était fatiguée et qu’il était temps d’y aller.

Alors qu’il sortait ses bagages à destination, un membre du personnel de la maison de retraite était venu la chercher avec une chaise roulante. Prenant son sac à main, elle lui demanda le coût de la course.

Kent lui dit alors qu’il la lui offrait, mais elle insista, lui disant qu’il avait besoin d’argent, lui, lui rétorqua qu’il y aurait d’autres clients.

« Vous avez donné à une vieille dame un petit instant de bonheur, merci. »

Ensuite, il s’est penché sur elle pour la prendre dans ses bras, et lui a serré la main avant de remonter dans son taxi.

Pixabay

Kent n’a pas pris d’autres passagers ce jour-là, réfléchissant à ce qui serait arrivé s’il avait décidé de partir sans elle, ou si elle avait monté à bord du taxi d’un chauffeur moins patient.

Il n’oubliera jamais cette rencontre qui lui a fait réaliser ce qui est réellement important dans la vie.

Partager sur Facebook
1,810 1.8k Partages

Source: Heftig · Crédit Photo: Heftig