Images : Le lait maternel pourrait guérir le cancer!

Le lait maternel pourrait guérir le cancer!

Une découverte fortuite...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
20 20 Partages

Suite à une découverte accidentelle de scientifiques, on utilise le lait maternel pour soigner le cancer, celui-ci contenant une substance qui détruit les tumeurs cancéreuses.

Des essais avec des patients atteints d’un cancer de la vessie ont déjà des résultats prometteurs, et les chercheurs croient que le composé, surnommé Hamlet, aidera aussi à traiter le cancer de l’intestin et du col de l’utérus.

La professeure Catharina Svanborg qui a fait la découverte dit : « Il y a quelque chose de magique à propos de la capacité d’Hamlet de cibler les cellules des tumeurs et de les détruire. »

Le lait maternel contient une protéine appelée alpha-lactalbumine qui se transforme en un agent anti-cancer une fois dans les organes.

L’immunologue de l’université de Lund, en Suède, a fait cette découverte fortuite alors qu’elle travaillait sur des antibiotiques.

« Nous cherchions un nouvel agent antimicrobien et le lait maternel frais en est une bonne source. Au cours d’une expérience, nous avions besoin de cellules humaines et de bactéries, nous avons choisi une tumeur pour des raisons pratiques. À notre grand étonnement, quand nous avons ajouté ce composé, les cellules de la tumeur sont mortes. C’est ce qu’on appelle la sérendipité. »

La substance attaque les cellules cancéreuses de plusieurs façons, en détruisant les défenses des cellules, puis en ciblant la source d’énergie mithocondriale et le nucléus. De cette façon, elle coupe la source d’énergie des cellules et la force à s’autodétruire.

Dans le groupe d’essai des patients atteints de cancer de la vessie, ceux-ci évacuaient des cellules cancéreuses par l’urine, quelques jours seulement après des injections d’Hamlet.

On planifie maintenant un essai clinique opposant Hamlet et un placebo.

Partager sur Facebook
20 20 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Shutterstock