Images : Le président afghan confirme la mort du chef de l'État Islamique dans le pays.

Le président afghan confirme la mort du chef de l'État Islamique dans le pays.

Une avancée majeure.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
624 624 Partages

Le dirigeant de l’État Islamique aurait été tué au cours d’un raid mené de concert entre les forces spéciales afghanes et américaines le 26 avril.

Abdul Hasib est mort durant une opération impliquant 50 membres des forces spéciales américaines et 40 commandos afghans, confirme le président Ashraf Ghani. Sa déclaration vient après que le Capitaine américain Jeff Davis disait qu’Hasib était mort pendant le raid qui a pris la vie de deux rangers américains.

Joshua Rodgers, 22 ans de l’Illinois, et Cameron Thomas, 23 ans de l’Ohio, auraient été tués par des tirs amis.

Une déclaration des forces américaines et afghanes dit que le raid a aussi tué des gradés de l’État Islamique ainsi que 35 combattants.

Hasib a pris le contrôle d’ISIS-K, un affilié de l’Isis en Afghanistan, un an après que son prédécesseur, Hafiz Saeed Khan a été tué lors d’une frappe de drones américains.

« Cette opération conjointe couronnée de succès est une avancée importante dans notre campagne visant à défaire ISIS-K en 2017. C’est le deuxième émir d’ISIS-K que nous avons tué en neuf mois avec des douzaines de leurs leaders et des centaines de leurs combattants.

Pendant plus de deux ans, ISIS-K a mené une campagne barbare de mort, de torture et de violence contre le peuple afghan, spécialement au sud de Nangarhar, » déclare le Général John Nicholson.

Hasib est responsable de la mort de plus de 100 civils afghans lors d’une opération à l’hôpital militaire national de Kabul le 8 mars, d’avoir décapité des chefs de tribu devant leurs familles et d’avoir kidnappé des femmes et jeunes filles qu’il a forcées à épouser ses guerriers.

Partager sur Facebook
624 624 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: U.S. Army