Images : ​Les aisselles de cette jeune femme enflamme le web, vous comprendrez vite pourquoi!

​Les aisselles de cette jeune femme enflamme le web, vous comprendrez vite pourquoi!

Vous comprendrez rapidement pourquoi en les voyant!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
131 131 Partages

Laura De a soulevé l’indignation sur sa page Facebook avec une photo.

Il ne s’agissait pas d’un cliché dénudé, loin de là. On la voyait plutôt assise sur une balançoire, rayonnante et sereine, les aisselles au naturel.

Le cliché est superbe, la lumière belle et la jeune femme semble parfaitement à l’aise. Or, des internautes ont décidé de l’insulter, comme si publier une photo d’aisselles poilues était un crime contre le bon goût et les conventions sociales.

Laura a décidé de répondre à ses détracteurs avec une publication Facebook :  

Hello les amis ????

Je voulais vous adresser un message.

Comme beaucoup le savent, je suis victime d'un bashing collectif depuis maintenant 4 jours.

"Rase-toi vilaine"  "Tu es immonde" "Tu m'as fait vomir 146 fois" "Dégueulasses tes photos" "Ben quoi ? On vit dans un monde où il faut être dans la norme ! C'est ta faute si on vient t'insulter petite conne" "Je vais te buter, t'es tellement conne" "Tes shooting de pute là avec tes connasses de féministes!" "Sale lesbienne!" "Essaye pas d'aller la police, tant que tu te suicides pas, il y aura aucune suite ahahah" "Tu mérites de pourrir dans la cave de Dutroux"  ...

Donc comme je disais, les choses peuvent aller très loin. Trop loin. Je suis une fille qui a décidé de faire ce qu'elle voulait de son corps. Comme un garçon peut le faire, lui.. Et les conséquences de sortir des normes sont l'humiliation collective, le harcèlement, les insultes, les menaces.

On me dit souvent qu'en Belgique et en France on n'a plus besoin du féminisme, que les femmes ont assez de droits... Toute cette violence prouve que ...non. En Belgique, un pays qui se dit libre et développé, quand une femme veut dire non à l'épilation elle sera punie de toutes les façons qu'il faut jusqu'au moment où elle se rangera dans la norme à nouveau.

Je voulais vous dire à tous : Merci. Aux centaines de personnes qui sont venues me soutenir de leurs commentaires, de leurs messages privés, de leurs partages de mes photos et projets artistiques. Filles, garçons et a-gender qui vous battez pour un monde plus juste avec courage et inflexibilité, vous êtes mes héros.

Amour et tolérance sont maître mot de notre combat, merci d'en avoir autant propagé.

Nous changerons le monde, car ensemble, nous sommes invincibles ????

PS : Je vous mets du coup le "behind the scene" de la photo incriminée ahah :D Parce que mon sourire évoque comme j'aime cette vie 

Crédit photo : Florence Lecloux Photography toujours!

[EMBED]

Laura a expliqué dans une autre publication qu’elle n’est pas plus pour la non épilation que pour l’épilation, mais plutôt pour la liberté de choix. « Des fois je me rase, des fois pas, l’important, c’est que ce soit mon choix. »

Les poils sont naturels tant chez les hommes que les femmes, sinon, pour quelle raison autre que les standards de beauté les femmes n’auraient-elles pas droit d’arborer leur pilosité fièrement et embrasser ce qu’elles sont ?

Partager sur Facebook
131 131 Partages

Source: demotivateur.fr/article/laura-de-facebook-poils-aisselles-reponse-7069 · Crédit Photo: Florence Lecloux Photographe