Images : Les médecins pensent que c'est une tumeur, mais la vérité est bien plus troublante!

Les médecins pensent que c'est une tumeur, mais la vérité est bien plus troublante!

Ça y est resté 40 ans !

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
466 466 Partages

Zahra Aboutalib est originaire d’un petit village marocain. Mère de trois enfants qu’elle a adoptés, elle est aussi grand-mère de plusieurs petits enfants et mène une vie simple et épanouie. Or, ce n’a pas toujours été le cas, de nombreuses épreuves ont failli coûter la vie à Zahra.

En 1955, elle attendait son premier enfant, bien qu’elle en soit impatiente, quelque chose lui semble étrange. Malgré le fait que le travail a commencé prématurément, après 48 heures, l’enfant n’est toujours pas arrivé et on l’emmène à l’hôpital. À cette époque-là, au Maroc, les soins médicaux n’étaient pas très développés et il n’y avait pas d’échographie pour les femmes enceintes.

Quand les médecins lui expliquent qu’ils veulent pratiquer une césarienne, Zahra s’affole. Un court moment avant elle, une femme enceinte s’était vidée de son sang sur la table d’opération. Paniquée et traumatisée, elle quitte l’hôpital. Une croyance a cours au Maroc qui se nomme « l’enfant endormi ». Grâce à la magie blanche, l’enfant à naître peut venir au monde bien après son terme. Cette légende a été créée à l’époque pour que les hommes ne s’inquiètent pas lors du moment de la procréation, pouvant cacher les infidélités. Assurée que son bébé arrivera bientôt, Zahra décide d’attendre. Elle ne sent pas gênée, ne voit aucun médecin et continue de vivre sa vie. Elle en finit même par nier sa présence. 46 ans plus tard, à l’âge de 75 ans, elle souffre de terribles maux de ventre et les médecins croient à une tumeur.

En ouvrant son ventre, ils découvrent quelque chose d’incroyable :

Le bébé était fossilisé ! Pétrifié par le calcaire, il était caché dans l’utérus de Zahra depuis 1955 !

Cette calcification a sauvé la vie de Zahra, en empêchant que le fœtus mort n’empoisonne son corps. Les douleurs ont été provoquées par les couches de calcaires, devenues trop dures. Le bébé n’aurait jamais survécu, car sa grossesse était extra-utérine.

Dans ces cas, le bébé se développe dans la trompe de Fallope plutôt que dans l’utérus. Comme il n’y a pas assez de place, la trompe peut exploser, et la mère court un grand risque. On interrompt de nos jours les grossesses extra-utérines sont interrompues pour le bien des mères.

Voyez son histoire en vidéo ci-dessous.

Ce phénomène est appelé l’enfant de pierre (lithopédion) par les scientifiques et à ce jour on n’en dénombre que 300 cas des par le monde entier.

Partager sur Facebook
466 466 Partages

Source: Féroce · Crédit Photo: Capture vidéo YouTube