Images : Les secouristes arrivent sur les lieux et sont choqués en la découvrant au sol !

Les secouristes arrivent sur les lieux et sont choqués en la découvrant au sol !

En ouvrant la porte, ils la trouvent gisant sur le sol

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
3,384 3.4k Partages

Hannah Koestler est aujourd’hui une jeune femme de 22 ans belle et bien dans sa peau. Il n’y a pas si longtemps, elle aurait pu mourir des suites de son anorexie.

Tout ça a commencé à un jeune âge, sa famille ayant à déménager souvent, Hannah se sentait seule et n’aspirait qu’à la stabilité.

Elle est née en Autriche, a grandi en Chine, en Corée du Sud, aux États-Unis et au Japon. Tous ces grands bouleversements auraient été le déclencheur de sa maladie. Elle a du mal à se faire des amis et se retrouve souvent dans des environnements bien différents, mais pour se stabiliser, elle contrôle ses habitudes alimentaires et cela tourne à l’obsession. Elle bannit le fast-food de son alimentation et peu à peu la liste des aliments admissible s’amenuise.

La jeune fille perd rapidement quelques kilos, mais ce n’est pas assez pour elle et Hannah sombre dans la spirale de l’anorexie mentale. Elle ne mange plus aucune matière grasse, ni de glucides, pour ne consommer que des légumes cuits à la vapeur et du tofu. À 17 ans, elle mesure 1m80 et pèse 53 kilos, ce qui lui donne un air émacié, et ses cheveux commencent à tomber. Ses parents s’inquiètent pour elle et l’emmènent consulter un médecin.

Celui-ci lui dit qu’elle doit s’asseoir lorsqu’elle mange, et ne plus la laisser manger. Or, cela ne fonctionne pas, car Hannah a des blocages mentaux devant certains aliments. Elle a même jeté une assiette de pâtes à la figure de sa mère car elle y avait ajouté du parmesan. « Ma mère a fait de son mieux pour m’aider, mais je ne l’acceptait pas. Heureusement, elle savait faire la différence entre la maladie et moi. » Peu à peu, elle retrouve un poids normal. Alors qu’elle diplôme de l’école, elle a un indice de masse corporelle (IMC) de 17, la moyenne étant entre 18 et 24 pour une personne en bonne santé. Mais c’est déjà un pas dans la bonne direction et cela convainc ses parents qu’elle pourra habiter en Autriche seule.

Son grand-père habite à proximité et veille sur elle, tandis que ses parents retournent vivre au Japon pour le travail. Malheureusement, Hannah perd à nouveau le contrôle et finit par ne consommer que trois gâteaux de riz par jour et un verre d’eau.

« Je devais aller me peser 10 fois par jour. » Émaciée, Hannah ne pèse plus que 30 kilos et porte des tenues qu’un enfant de 10 ans pourrait porter. Son corps lutte pour ne pas défaillir. Alors qu’il n’avait pas eu de nouvelles d’elle depuis plusieurs jours, son grand-père va la visiter. Voyant qu’elle ne répond pas, il appelle une ambulance. Les secours fracassent la porte et la découvre gisant au sol.

Hannah se réveille à l’hôpital, reliée à des tuyaux et un tube d’alimentation. « Les médecins m’ont dit que je serais morte quelques jours plus tard si on ne m’avait pas trouvée, » dit-elle. Après cinq mois de séjour à l’hôpital, elle commence une thérapie dans un centre spécialisé, où elle apprend à changer son rapport aux aliments. Pendant dix mois, elle apprend à retrouver un comportement alimentaire normal et comment trouver les éléments nutritifs dont elle a besoin.

Tout doucement elle récupère et elle document son rétablissement sur son compte Instagram, voulant montrer aux gens ce que l’anorexie peut causer comme dégâts. Elle a plus de 120 000 abonnés et Hannah reçoit de nombreux encouragements de la part d’autres personnes dans son cas, qui félicitent son courage.

Grâce à la thérapie comportementale, Hannah reprend en main son alimentation et retrouve un poids normal. Mais son combat ne se termine pas là et elle continue de lutter tous les jours. Elle publie régulièrement des photos d’elle et de ses repas végétaliens sur Instagram et semble bien heureuse aujourd’hui.

Sans le soutien de sa famille, elle n’en serait pas là maintenant.

Aujourd’hui, elle étudie en Angleterre et s’apprête à rejoindre un équipage aérien. L’anorexie est une terrible maladie qui finit par avoir une emprise sur soi et la jeune femme destinée à un avenir brillant ne veut plus jamais finir comme cela.

Partager sur Facebook
3,384 3.4k Partages

Source: Heftig · Crédit Photo: Instagram