Images : Massacre à Orlando: des noms et des visages sur les victimes.

Massacre à Orlando: des noms et des visages sur les victimes.

Ils avaient la vie devant eux...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
4,541 4.5k Partages

Lors des attentats de dimanche dernier à Orlando, Floride, au moins 50 personnes ont été tuées, et 53 blessées.

La ville d’Orlando a commencé à lister le nom des victimes dimanche après-midi.

·              Edward Sotomayor Jr., 34 ans

·              Stanley Almodovar III, 23 ans

·              Luis Omar Ocasio-Capo, 20 ans

·              Juan Ramon Guerrero, 22 ans

·              Eric Ivan Ortiz-Rivera, 36 ans

·              Peter O. Gonzalez-Cruz, 22 ans

·              Luis S. Vielma, 22 ans

·              K.J. Morris, 37 ans

·              Eddie Jamoldroy Justice, 30 ans

·              Anthony Luis Laureano Disla, 25 ans

·              Jean Carlos Mendez Perez, 35 ans

·              Franky Jimmy Dejesus Velazquez, 50 ans

·              Amanda Alvear, 25 ans

·              Martin Benitez Torres, 33 ans

·              Luis Daniel Wilson-Leon, 37 ans

·              Mercedez Marisol Flores, 26 ans

·              Xavier Emmanuel Serrano Rosado, 35 ans

·              Gilberto Ramon Silva Menendez, 25 ans

·              Simon Adrian Carrillo Fernandez, 31 ans

·              Oscar A Aracena-Montero, 26 ans

·              Enrique L. Rios Jr., 25 ans

·              Miguel Angel Honorato, 30 ans

·              Javier Jorge-Reyes, 40 ans

·              Joel Rayon Paniagua, 32 ans

·              Jason Benjamin Josaphat, 19 ans

·              Cory James Connell, 21 ans

·              Juan P. Rivera Velazquez, 37 ans

·              Luis Daniel Conde, 39 ans

·              Shane Evan Tomlinson, 33 ans

·              Juan Chevez-Martinez, 25 ans

·              Darryl Roman Burt II, 29 ans

·              Deonka Deidra Drayton, 32 ans

·              Alejandro Barrios Martinez, 21 ans

 

Edward Sotomayor Jr., 34 ans 

Selon des publications sur les médias sociaux, Edward Sotomayor Jr. était un membre bien connu et apprécié de la communauté de Sarasota, Floride.

Il travaillait en tant que gestionnaire de marque pour Al and Chuck Travel, une entreprise qui se spécialisait dans les vacances pour la communauté gaie.

Le propriétaire, Al Ferguson, écrivait qu’il était à l’hôpital avec la famille Sotomayor et s’est senti « vide » suite à la nouvelle.

« L’un des jours les plus tristes de ma vie, » écrit-il sur Facebook. « Je vais essayer de trouver le positif de tout ça. »

Beaucoup d’amis de Sotomayor lui rendent hommage sur Facebook.

« Je suis triste et j’ai le cœur brisé,» écrit Christian Wilson Cservak. «Le monde a perdu un gars fantastique, plein de vie et d’amour. Puisse-t-il reposer en paix. »

Un autre de ses amis a partagé une photo, écrivant « Quand le monde en aura-t-il assez !? Je t’aime mon ami, et tu me manques. »

Ferguson a aussi partagé une vidéo que Sotomayor lui avait envoyée un peu avant la fusillade, disant que tout le monde était là.

« Je ne suis pas venu à cause d’une fête de danse dans la mousse impromptue à Sawmill, j’aurais pu y être et faire quelque chose. » dit-il.

Stanley Almodovar III, 23 ans

Originaire du Massachusetts, Almodovar vivait à Clermont, Floride, lorsqu’il a été tué.

Il travaillait comme technicien en pharmacie, disant sur Instagram « la pharmacie, c’est mon talent, les médicaments m’ont choisi. »

De nombreux amis ont empli sa page Facebook après sa mort, l’un de ceux-ci disant « qu’il était pétillant, les pieds sur terre et un gars si gentil. »

« Tu étais une personne et un ami formidable. RIP. Le Ciel a un nouvel ange fantastique, » écrivait un autre.

Luis Omar Ocasio-Capo

Des amis et membres de la famille ont identifié Capo en tant que Omar sur Facebook, et de nombreux messages tant d’incompréhension que d’hommage au jeune homme sont apparus.

Un parent, Robert, a demandé aux amis d’Omar de prier pour sa famille.

« Dieu, bénissez-nous et donnez-nous la force à travers cette épreuve, » écrit-il. « Seigneur, guide-nous avec ta lumière, afin de ne pas craindre les ténèbres qu’apporte le mal. »

Une femme, Carla Ocasio, l’appelait son cher neveu et partagé une photo de lui disant « Danse librement dans les Cieux. »

Les gens qui l’ont connu, tant des enseignants que des collègues, disaient de lui qu’il était un rayon de soleil.

Claudia Mason écrivit qu’elle avait travaillé avec lui au Target de Kissimmee et qu’il était un plaisir à côtoyer.

« Il apportait la joie partout où il travaillait, surtout chez Starbucks, » écrit-elle. « C’est si triste que sa vie ait été si courte par une personne si mal intentionnée. »

Une autre amie, Abrianna Lawrence, était sous le choc de sa mort.

« Cet acte insensé a pris cet homme charmant, attentionné et amusant, » dit-elle. « Il y a deux semaines on parlait. Tu me disais que tu allais bien. Je voulais venir te visiter. Maintenant, je dois passer à travers cela. »

Juan Ramon Guerrero, 22 ans

Guerrero était au club avec son petit ami, Drew Leinonen, selon ce que l’on voit sur les médias sociaux. Son compte Instagram a été envahi d’hommages, par des amis qui n’arrivaient pas à croire qu’il ait été pris si tôt.

« Je suis dévasté, » écrit un ami. « Tu ne méritais pas de te faire enlever la vie. Cette haine doit se terminer. Repose en paix. »

Beaucoup disaient que Leinonen n’avait pas été retrouvé, et sa mère, Christine, est apparue dans de nombreux journaux télévisés ce dimanche, espérant que son fils soit retrouvé sain et sauf.

Eric Ivan Ortiz-Rivera, 36 ans

Ortiz était originaire de Porto Rico et vivait en Floride. Il a aussi étudié à l’Univercidad Central de Bayamon de Porto Rico.

Un de ses amis écrivait sur Facebook « Je n’ai pas de mots pour décrire cet ami et être humain génial, et par-dessus tout, mon frère. Tout le monde qui nous connaît sait quelle grande amitié nous partagions et quel homme bon il était. Je t’adore. Tu seras toujours dans mon cœur. Quel vide tu nous laisses. Wow, Eric Ortiz. Puisse Dieu te tenir dans sa gloire. »

Ortiz était marié depuis un an, selon son cousin, Orlando Gonzales. Il travaillait à Party City et Sunglasses Hut. Gonzales décrivait son cousin comme une personne artistique, déjantée, qui adorait danser.

Un de ses collègues de travail écrivait sur Facebook « RIP Eric, ton cousin, Joey et moi nous souviendrons toujours de toi. Je sais que tu ne peux pas m’entendre, mais ça a été sympa de partager du temps avec toi au travail et d’être ton ami, même pour un court laps de temps. »

Peter O. Gonzalez-Cruz, 22 ans

Peter Ommy Gonzalez-Cruz travaillait chez UPS et a fréquenté une école secondaire du New Jersey.

Ses amis et sa famille portent son deuil sur les réseaux sociaux. L’un d’eux écrivait « RIP Peter Ommy. Une personne géniale avec un magnifique sourire. Je me souviendrai toujours de toi l’ami. »

Sur Facebook, la mère de Cruz remerciait tout le monde pour sa sympathie et ses condoléances.

« Encore une fois, je vous remercie du fond du cœur pour tout l’amour que vous avez pu démontrer pour mon fils, je vous tiendrai informés. En tant que mère, je ressens une douleur immense et profonde, comme tous ceux qui doivent traverser ceci. »

Luis Vielma, 22 ans

Vielma étudiait au Seminole State College de Floride. Il a aussi travaillé à l’Universal Orlando Resort, où il opérait le manège Harry Potter and the Forbidden Journey.

J.K. Rowling elle-même a partagé son ressenti sur Twitter : « Il n’avait que 22 ans. Je ne peux m’arrêter de pleurer. »

Plusieurs de ses collègues du parc étaient horrifiés par la nouvelle.

« Je ne te connaissais pas personnellement, mais nous avons travaillé au même château qui était un peu notre chez-nous, et ça, mon ami, c’est suffisant, » écrivait une dame.

Les amis de Vielma le décrivent comme une personne drôle et attachante.

« Luis Vielma avait une attitude très positive, » écrivait Jonathon Timpanelli. « Toujours heureux, c’était un plaisir de le côtoyer. Sa famille est dans mes prières. Tout ceci est si surréaliste, ça me brise le cœur. »

K.J. Morris, 37 ans

K.J. Morris était portière au Pulse lors de la fusillade, et sa mort a été confirmée. Ses amis se souviennent de son sourire et de ses danses.

« Tu égayais toujours la pièce avec ton sourire, » disait Latricia Brown sur Facebook.

« Ce magnifique sourire restera toujours dans ma mémoire, » écrivait Ashley Ann Matthews, une autre amie.

Morris avait vécu auparavant au Massachusetts. Dimanche, de nombreux amis et membres de sa famille regardaient les informations frénétiquement.

« Elle faisait partie du spectacle régulièrement, était portière qui travaillait cette nuit, et nous n’avons pas d’informations sur elle, » disait Nelson Roman, un leader LGBT de Holyoke, Massachusetts, au Western Mass News.

Ce ne sont que quelques-unes des victimes de la fusillade de la nuit de dimanche. L’intolérance a assez duré. Ces gens étaient des personnes appréciées, par leurs collègues de travail, leurs amis et leurs familles. La lutte contre l’homophobie a encore bien du chemin devant elle, malheureusement.

 

Partager sur Facebook
4,541 4.5k Partages

Source: buzzfeed.com/stephaniemcneal/orlando-shooting-victims · Crédit Photo: Facebook