Images : ​On sait maintenant combien coûtera le pot lorsqu'il sera légal

​On sait maintenant combien coûtera le pot lorsqu'il sera légal

Une bonne nouvelle pour les amateurs!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,249 1.2k Partages

Le gouvernement fédéral l’a dit et redit, la légalisation du cannabis devrait faire cesser le marché noir et garder les profits loin des mains criminelles.

Mais pour y arriver, une question se pose : quel est le prix légal du cannabis ?

Il s’agira toutefois de la tâche des provinces de fixer un prix. Tout comme d’y attribuer des taxes. « Les taxes devront être assez élevées pour calmer la hausse de consommation, mais suffisamment basses pour pouvoir être compétitives avec le marché noir. Un prix minimum devrait être fixé. »

Quant aux prix du marché de la rue, on parle de 10$ le gramme dans des dispensaires illicites de Toronto.

Un rapport de novembre 2016 par le directeur parlementaire du budget permet d’analyser les prix du marché noir du cannabis à travers le Canada.

Entre février 2015 et août 2016, un gramme de marijuana coûtait en moyenne 8,32$. On pourrait s’attendre à un coût de 9,36$ le gramme, si on fait fi des rabais d’achat de grande quantité.

En mars 2017, le prix moyen de la marijuana par des producteurs autorisés par Santé Canada était de 9,12$ le gramme. Toutefois, les producteurs autorisés n’offrent pas des prix de gros, seulement des rabais sur les frais d’envoi de commandes plus imposantes.

Toutefois, lors de la légalisation du cannabis en Oregon et dans l’état de Washington, les prix ont grimpé, la demande étant trop forte et menant à une pénurie. Toutefois, les prix ont baissé quand les manques ont été comblés.

Alors, lorsque la légalisation sera en vigueur au Canada, on peut s’attendre à des prix moyens tournant autour de 8$ le gramme jusqu’en 2019 ou 2020. Par la suite, les prix diminueront, le temps que les producteurs autorisés s'ajustent.

Toutefois, les taxes devront aussi s’ajuster, car pour mettre fin au marché noir, il faut éviter de vendre la drogue douce plus chère que sous le manteau. De plus, il faudra mettre en place des établissements pouvant entrer en compétition avec le marché noir, avec accès sécuritaire, des prix compétitifs, des produits variés ainsi qu’une certaine éducation du consommateur. Cependant, des mesures trop restrictives pourraient mener à une recrudescence du commerce illicite.

Partager sur Facebook
1,249 1.2k Partages

Source: CBC news · Crédit Photo: iStock