Images : Pendant 2 mois, il prend 2 cuillères d'huile de coco et regardez ce qui s'est passé dans son cerveau!

Pendant 2 mois, il prend 2 cuillères d'huile de coco et regardez ce qui s'est passé dans son cerveau!

Ce qui se produit dans son cerveau? WOW!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
55 55 Partages

Une femme médecin des États-Unis, Mary Newport, attire beaucoup l’attention en ce moment, grâce à une nouvelle idée. Selon elle, l’huile de coco est un élément essentiel pour le cerveau et pourrait être un atout dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. S’il s’avère qu’elle a raison, ce serait une révolution dans le traitement de cette maladie.

La Dr. Newport connaît très bien la maladie d’Alzheimer, car elle fait partie de son quotidien puisque son époux, Steve en souffre depuis plusieurs années. Elle a raconté comment ses symptômes s’aggravaient au fil du temps et a partagé ses expériences personnelles durant une étude clinique « Certains jours, Steve semblait dans le brouillard, » dit-elle, « il oubliait des gestes simples, comme comment ouvrir la porte du réfrigérateur, ne trouvait pas le bon tiroir à ustensiles… il ne se souvenait pas des appels le jour-même, mais quelques jours plus tard. » Une situation bien difficile pour lui et ses proches.

Steve prenait donc des médications pour ralentir la progression de la maladie, toutefois, les effets secondaires étaient désastreux. Déprimé, il a perdu du poids et n’arrivait plus à faire un calcul mental tout simple. Même si son corps était en forme parfaite, il n’arrivait pas à effectuer des tâches simples. Même s’il passait son temps à travailler dans le jardin, il perdait pied peu à peu.

Même si la mémoire à court terme de son mari s’éteignait, la Dr. Newport savait qu’il continuait d’emmagasiner des informations. Et cela lui était une évidence, car Steve mentionnait certaines choses quelques jours plus tard. Alors, elle décida de réduire le traitement de son mari et changer son régime alimentaire.

Les espoirs s’amincissaient de jour en jour, jusqu’à ce que Mary lise une étude suggérant qu’un type de graisse, les triglycérides, soient utilisées afin de ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer, ainsi que pour la prévenir. En réduisant les glucides dans son alimentation, cela aiderait à relâcher des acides aminés cétoformateurs, influençant le métabolisme, mais aussi l’utilisation de l’énergie du corps. Mary explique « qu’un régime riche en acides aminés cétoformateurs peut supporter le cerveau, s’il n’a pas reçu d’oxygène depuis quelques instants. Il y a eu des résultats positifs qui ont été montrés chez des gens souffrant de la maladie de Parkinson mais aussi d’épilepsie. » Comme la maladie d’Alzheimer empêche d’utiliser les glucides, la Dr. Newport espère que le cerveau saura toujours utiliser des acides aminés pour réduire les symptômes de cette maladie, alors elle a voulu tenter le coup.

Alors, elle a fait des essais avec de l’huile de coco. Deux fois par jour, elle en a donné deux cuillères à soupe à son mari.

Après 60 jours, il y avait des différences notables. Son mari était moins confus, plus bavard et faisait même des blagues. Après un an, c’était un nouvel homme. Même s’il oublie de temps à autre des mots, il reconnaît des visages qu’il avait oubliés et savait se concentrer sur ses tâches. Même si cela lui était insurmontable précédemment. Bien sûr, il faudrait tester davantage. Mary a de l’espoir tangible toutefois : «Nous sommes contents des améliorations, et si l’huile de coco arrive à ralentir la progression de sa maladie, ça en vaut la peine.»

Qui croyait que l’huile de coco avait de telles vertus?

Partager sur Facebook
55 55 Partages

Source: feroce.co/mary-newport-coco-cerveau/ · Crédit Photo: iStock / Capture d'écran YouTube