Images : Pendant 8 mois, elle est obligé de manger uniquement 3 pommes par jour. 5 ans plus tard, voici à quoi elle ressemble!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Pendant 8 mois, elle est obligé de manger uniquement 3 pommes par jour. 5 ans plus tard, voici à quoi elle ressemble!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
282 282 Partages

Victoire Maçon Dauxerre était une jeune étudiante française de 18 ans. Autrefois brillante élève, elle a vu un après-midi de magasinage à Paris transformer sa destinée en horrible cauchemar.

Victoire a été repérée par une agence de mode pour devenir modèle. Fini les sciences politiques à l’université, pour faire place à un long chemin dans le mannequinat au sein de la prestigieuse agence Elite. C’est le début de l’enfer pour elle.

Désormais pour la jeune fille, un quotidien réglé et enligné sur la maigreur extrême. «Personne ne m’a dit : tu dois perdre du poids. Mais on m’a dit : en septembre tu fais les Fashion Weeks, la taille du vêtement sera du 32-34, tu dois entrer dedans.»

 Rien n’est trop drastique pour parvenir à ses objectifs, pas même s’affamer volontairement pour perdre une dizaine de kilos en à peine deux mois. Un nouveau régime alimentaire à base de trois petites pommes par jour fait à ce sujet des miracles !

Le pire est que ça fonctionne plutôt bien et Victoire pèse désormais 47 kg (103 lbs) pour 1,78m. C’est la consécration et les défilés se multiplient à Paris, Milan et New York. Les grandes marques comme Alexander McQueen ou Miu Miu se l’arrachent littéralement. On la dit en demande au point d’intégrer le top 20 des mannequins les plus sollicités de l’industrie !

Mais la lumière des défilés cache une triste réalité. Victoire est malade et a malheureusement basculé dans l’anorexie. «J’avais le pouls super faible, je perdais mes cheveux, j’avais de l’ostéoporose, je n’avais plus mes règles», se remémore la jeune mannequin, parlant de son teint qui dépérissait et des ses fréquents évanouissements.

Et le pire dans tout ça est qu’absolument toutes ses photos étaient retouchées, et pas pour l’amincir ! «On me rajoutait des cuisses, des joues», assure-t-elle «Les filles qui bossent aujourd'hui diront probablement que je mens parce que si elles veulent continuer, elles ne peuvent rien dire.» Victoire affirme que toutes se font vomir une fois loin des caméras après avoir joué la comédie pour les journalistes en mangeant.

Maintenant adulte, elle n’est plus elle-même et peine à trouver ses repères. La dépression la gagne et elle ne voit qu’une porte de sortie possible. Après seulement 8 mois dans l’industrie de la mode, elle tente de s’enlever la vie. «Personne n’a compris. Tout le monde me disait “Tu as la vie rêvée” mais moi je n’ai jamais été aussi malheureuse», avoue la jeune femme avant de sombrer cette fois dans la boulimie.

Victoire se rendra finalement à l’évidence et arrêtera complètement sa carrière de mannequin. Aujourd'hui, à 23 ans, elle vient de publier un livre, «Jamais assez maigre. Journal d’un top model», dans lequel elle se vide le cœur sur l’industrie : de la maigreur extrême à l’hypocrisie du milieu, tout y passe, même les grands couturiers. «Karl Lagerfeld dit : un tailleur Chanel ne va pas à une femme qui a de la poitrine, mais une femme a par définition de la poitrine. Qu'il fasse donc des tailleurs qui vont aux femmes ! »

Le temps a passé et son histoire est à l’origine d’une loi votée en France qui interdit les mannequins jugées trop maigres. « Si on vous demande de maigrir, fuyez ! », conseille Victoire aux jeunes filles qui voudraient suivre ses traces et son parcours. Survivante d’un domaine où les victimes sont nombreuss, Victoire porte maintenant du 38 et affirme vouloir devenir comédienne.

Victoire a osé dire la vérité sur les sombres côtés de la mode, ce que trop peu de jeune femmes prises dans l’engrenage osent faire. Si son histoire vous a rejoint et ému, n’hésitez pas à la partagez avec votre entourage !    

Partager sur Facebook
282 282 Partages

Source: Feroce
Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter