Images : Quand il entre au Walmart, tout le monde se sauve en courant... vous verrez rapidement pourquoi.

Quand il entre au Walmart, tout le monde se sauve en courant... vous verrez rapidement pourquoi.

Quand les gens le voient, ils se sauvent rapidement.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,864 1.9k Partages

June Woolf avait l'habitude de demander à son mari d'aller faire des courses.

Or, son mari ne s'en est jamais caché : il déteste justement faire les courses.

Mais bon, June se consolait en se disant qu'on ne peut pas toujours faire seulement ce que l'on aime, mais maintenant, elle ne pourra plus compter sur son mari, car on lui a interdit de rentrer à nouveau au Walmart.

C'est par une lettre que June a appris l'étrange nouvelle.

La voici :

« Chère Mme Woolf,

 Sur les six derniers mois, votre mari a fait quelque peu sensation dans notre supermarché. Nous ne pouvons néanmoins plus tolérer son comportement dans le magasin et nous regrettons de vous informer qu’il n’y est plus le bienvenu. Veuillez prendre connaissance des plaintes contre votre mari, avec enregistrements vidéos à l’appui, listés ci-dessous :

 15 Juin 2014 : M. Woolf prend 24 boîtes de préservatifs et les place aléatoirement dans les caddies d’autres clients.

2 Juillet 2014 : M. Woolf programme tous les réveils dans le rayon des biens ménagers pour qu’ils sonnent toutes les 5 minutes. 

7 Juillet 2014 : M. Woolf utilise une boîte de conserve de concentré de tomate pour tracer une traînée jusqu’aux toilettes des femmes.

19 Juillet 2014 : M. Woolf se fait passer pour un des responsables et s'adresse à un employé avec la phrase suivante : “Code 3 dans le rayon des biens ménagers. Allez-y immédiatement.”  La conséquence étant que cet employé a quitté son poste et a reçu une réprimande de son supérieur. Cela a mené à l’implication de la direction, ce qui a ultimement gâché du temps et des ressources à l’entreprise.

4 Août 2014 : M. Woolf se présente à un comptoir du service à la clientèle et tente de réserver un sac de chips de pomme de terre en son nom.

14 Août 2014 : M. Woolf place un panneau d’avertissement “Peinture fraîche” sur l’un de nos tapis persans dans notre rayon décors intérieurs.

15 Août 2014 : M. Woolf monte une tente dans le rayon sports. Il procède à informer les enfants passant devant qu’ils pouvaient passer la nuit dans le magasin s’ils apportaient des oreillers. 20 enfants ont suivi ses instructions.

23 Août 2014 : Un employé tente d’assister M.Woolf. Il répond en hurlant : “Pourquoi est-ce que vous ne pouvez pas juste me laisser tranquille !?” Les urgences ont été appelées.

4 Septembre 2014 : M.Woolf utilise une caméra de sécurité comme un miroir pour se décrotter le nez. 

10 Septembre 2014 : En inspectant un fusil de chasse dans le rayon sports, M. Woolf demande à l’employé l’assistant si nous vendons également des antidépresseurs.

3 Octobre 2014 : M. Woolf a été aperçu en train de ramper entre les rayons en fredonnant le thème de “Mission Impossible”.

6 Octobre 2014 : M. Woolf fait mauvais usage de deux entonnoirs à huile dans notre rayon auto en chantant “Like a virgin” de Madonna.

18 Octobre 2014 : M. Woolf se cache dans un portemanteau dans notre rayon vêtements pour femmes et interpelle les clients en criant : “Choisissez-moi ! Choisissez-moi !”

22 Octobre 2014 : Une annonce passe sur les haut-parleurs du magasin. M. Woolf tombe à terre en position foetale en criant “Oh non ! Pitié ! Les voix sont de retour !”

23 Octobre 2014 : M. Woolf ouvre une boîte de préservatifs et demande à un employé où se trouve la cabine d’essayage.

Et le summum de ses cabrioles :

25 Octobre 2014 : M. Woolf rentre dans une cabine d’essayage, ferme le loquet et, après quelques minutes, dit à haute voix : “Merde ! Il n’y a plus de papier toilette !” Une employée est tombée dans les pommes par conséquent. 

 Nous regrettons ces circonstances et espérons que vous comprendrez notre décision.

Cordialement,

Fred Richardson »

Disons-le, on ignore si c'était là une stratégie du mari de June, mais une chose est certaine, s'il détestait aller faire les courses, c'est maintenant une mission accomplie en ce qui le concerne!

Partager sur Facebook
1,864 1.9k Partages

Source: feroce.co/shopping/