Images : Sa fille se fait kidnapper, violer puis tuer. Quand le père découvre son corps dans cet état, il éclate en sanglots.

Sa fille se fait kidnapper, violer puis tuer. Quand le père découvre son corps dans cet état, il éclate en sanglots.

L'horreur!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
546 546 Partages

Le père d’une jeune femme indienne qui a été brutalement violée et assassinée, pour ensuite être laissée à des chiens, révèle l’horreur qu’il a vécu en devant l’identifier.

La jeune femme de 22 ans se rendait au travail lorsqu’elle a été enlevée.

« J’ai pu l’identifier grâce à ses vêtements et une chaîne que sa mère lui avait donné quelques jours plus tôt. Je ne pourrai jamais m’enlever cette image de l’esprit, » raconte Mahender Sing, 45 ans.

« Son corps était méconnaissable. Quand je suis arrivé, elle était dans une poubelle. Personne ne l’avait mise sur un lit. Elle avait plus de 200 asticots sur elle, mais je l’ai prise dans mes bras et l’ai posée sur une civière. Ça a pris quatre heures aux médecins pour retirer les asticots. »

L’autopsie a révélé que ses organes internes et ses parties génitales ont été endommagées au point de ne plus pouvoir reconnaître quoi que ce soit et que son visage a été écrasé avec des briques avant que l’on ne lui roule dessus avec une voiture.

La jeune femme s’est aussi fait arracher des sections de cheveux et avait des câbles métalliques insérés dans la bouche.

Sa mère, Baed Kaur, 40 ans, a menacé de se suicider si sa fille n’obtient pas justice.

« Je n’ai jamais entendu parler d’une scène plus horrible que celle-là. Ma fille a toujours eu peur de se faire violer. Elle m’a toujours demandé de verrouiller la porte si elle était seule. Mais voyez comment elle est morte ? Elle a vécu le pire dans les deux cas et de la façon la plus brutale possible. »

La jeune femme qui travaillait à emballer des produits pharmaceutiques rêvait de devenir médecin.

« Elle gagnait de l’argent pour étudier parce qu’on ne gagne pas beaucoup d’argent. Elle mettait de côté la moitié de son salaire et me donnait le reste pour qu’on vive mieux. Elle était une gentille fille. Elle n’était pas que ma fille, mais aussi ma meilleure amie. »

Sumit Kumar, le suspect arrêté, harcelait leur fille depuis un an, lui demandant constamment de l’épouser.

Baed s’était plainte à la police il y a trois mois, mais tout s’était alors terminé avec de simples excuses. 

« Sa mère a même menacé de kidnapper ma fille et la forcer à marier son fils. Ma fille refusait de le marier parce qu’elle s’avait qu’il était sans emploi et bruyant, elle savait que le marier apporterait la disgrâce à notre famille. Il y a quelques temps, il l’a approchée et lui a bloqué le passage. Elle l’a giflé, mais ça l’a rendu furieux et il a dit qu’il se vengerait. Je n’avais aucune idée qu’il allait faire ça. Ils auraient pu lui tirer dessus s’ils voulaient la tuer, pourquoi la torturer autant ? Pourquoi avaient-ils à faire ça à ma fille ? »

Partager sur Facebook
546 546 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Cover Asia Press