Images : Son ex-mari épouse une femme plus jeune alors elle lui écrit cette lettre qui m'a fait fondre en larmes!

Son ex-mari épouse une femme plus jeune alors elle lui écrit cette lettre qui m'a fait fondre en larmes!

C'est trop émouvant!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Candice Curry tient un blog concernant sa vie de famille et autres sujets, comme de nombreuses mamans à travers le monde. Mais une de ses publications s’est répandue sur le Web comme une traînée de poudre : la mère divorcée a écrit une lettre à la nouvelle belle-mère de sa fille, et le message est poignant.

« À la belle-mère de ma fille.

Je ne voulais pas de toi, tu n’as jamais fait partie du plan. En faisant grandir ma famille, je ne t’y ai jamais incluse. Je ne voulais pas l’aide d’une autre femme pour élever mon enfant. Il devait y avoir moi, papa et notre enfant, pas toi. Je doute que tu aies eu envie de moi dans ta vie ou d’être la mère d’un enfant qui n’est pas le tien. Je pourrais parier que tes plans de famille ressemblaient aux miens, qu’ils n’incluaient ni ma fille, ni moi.

Les plans de Dieu diffèrent toutefois des nôtres, et je savais que ça viendrait quand ma famille s’est désagrégée.

J’étais persuadée que tu serais une bête ignoble et que ma fille ne voudrait jamais de toi. J’espérais que tu ne sois pas trop attirante et qu’elle ne te regarde pas, que son père sache que tu étais un second choix. Je ne voulais pas faire face au fait qu’une autre femme s’occuperait de ma fille en mon absence.

Et tu es arrivée.

J’avoue, la jalousie m’a envahie quand je t’ai rencontrée. Tu étais magnifique et une jeune femme charmante.

J’ai réalisé que notre rencontre était très difficile, et mon cœur s’est adouci devant ton sourire gentil. Je voulais te détester et tu ruinais mes plans.

Tu as accepté notre fille dès le départ et les a aimés, elle et son père. Tu l’as fait sentir aimée et acceptée. Tu as fait passer sa relation avec son père avant la tienne, et seulement une femme courageuse et brave pouvait le faire.

Je savais quand son père et moi avons divorcé et emménagé dans des maisons séparées qu’il y aurait des moments où elle aurait besoin de moi et que je ne pourrai être là. Je suis reconnaissante que tu sois là en mon absence, que tu saches faire la part des choses sur ses années d’adolescence et ne jamais la rejeter. Elle a besoin d’une maman à votre maison et tu fais du bon travail.

Tu m’as respectée dans mon rôle de maman dès le départ. J’apprécie que tu valides avec moi si tu as fait le bon choix pour elle. Notre situation est rare, ce n’est pas fréquent qu’une mère et une belle-mère communiquent à tous les jours, pour se rappeler qu’elles se respectent et s’aiment. Tu es un cadeau.

Grâce à ton courage et ta façon d’être, notre fille deviendra une femme meilleure, elle grandira avec davantage d’amour que je n’aurais su l’imaginer. Elle n’a pas choisi d’avoir des parents divorcés, mais je suis heureuse qu’elle ait quatre parents qui s’aiment et se respectent entre eux. Elle est pleine de compassion à cause de cela et car elle comprend qu’un échec peut être une bénédiction.

Je ne te vois pas comme une remplaçante. Tu es sa mère aussi, quand elle est avec toi ou quand elle est avec moi. Elle est excitée de t’appeler pour te raconter ses histoires quand elle est dans ma maison et ça me remplit le cœur de joie. Je suis fière quand tu me fais un câlin à chaque fois que l’on se voit.

Je sais ce que c’est quand une mère ne peut pas accepter la belle-mère de son enfant dans sa vie. Mais nous savons faire ce qu’il faut pour le bien de notre fille. Merci d’être mature et respectueuse, pour être un co-parent avec moi.

J’ai promis de toujours respecter ce que tu apporteras à notre fille, de ne jamais faire en sorte de te descendre ou te faire sentir que tu n’es pas sa mère. J’ai promis de l’élever, pour qu’elle soit reconnaissante d’avoir deux femmes braves et fortes dans sa vie qui ont le courage de l’éduquer. Même si notre situation est paisible, je souhaite qu’elle ne le vive jamais, même si elle a un parfait exemple de ce que ça devrait être.

Femme précieuse, tu es une véritable perle.

Que Dieu te bénisse, je t’aime. » 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: hefty.co/good-stepmother · Crédit Photo: Facebook