Images : Son fils refuse de boire le lait de son sein droit, quand le docteur découvre pourquoi, ça lui sauve la vie!

Son fils refuse de boire le lait de son sein droit, quand le docteur découvre pourquoi, ça lui sauve la vie!

Un détail loin d'être anodin...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
349 349 Partages

L’allaitement soulève bien des passions. Certaines mamans n’aiment pas cela, d’autres sont troublées car l’enfant refuse de boire au sein. Sarah Boyle, elle, est certaine que son fils Teddy lui a sauvé la vie en refusant de téter.

Tout se passait bien pendant les cinq premiers mois, le nourrisson buvait normalement. Mais du jour au lendemain, il a refusé tout simplement de prendre le sein droit de sa mère et se faisait colérique. « Teddy sentait très certainement que le lait provenant de mon sein droit n’avait pas le même goût que celui du gauche, » dit-elle.

En s’interrogeant, la jeune maman a pris rendez-vous chez le médecin qui, lui, était bien étonné de la réaction du bébé. Il recommande toutefois quelques examens à Sarah, afin de comprendre ce qui se passe.

Elle apprendra quelques semaines plus tard qu’elle est atteinte d’un cancer du sein au stade 2 et devait cesser d’allaiter Teddy afin de suivre les traitements de chimiothérapie. « On m'a souvent dit qu'allaiter aidait la maman et l'enfant à tisser des liens. Dans mon cas, cela m'a sauvé la vie. »

« Mon médecin m'a dit qu'il n'avait jamais vu ça et que j'étais très chanceuse, car si je n'avais pas fait le choix de l'allaiter, sans doute que mon cancer n'aurait jamais été diagnostiqué. » Elle se souvient aussi avoir remarqué des changements au niveau de son sein droit, mais ne s’en est pas alarmée.

Les médecins ont confirmé que sa tumeur s’était développée pendant trois mois, cette période correspondant au moment où Teddy a commencé à refuser de téter ce sein. Sarah suit ses traitements de chimiothérapie et envisage une double mastectomie, ainsi qu’une reconstruction. La jeune maman espère que suite à son témoignage, d’autres femmes porteront davantage attention aux refus de leur bébé et pourront se faire diagnostiquer à temps.

Partager sur Facebook
349 349 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: SWNS