Images : Un grand-père élève sa petite-fille. 20 ans plus, ce qu'il trouve dans sa chambre le fait fondre en larmes...

Un grand-père élève sa petite-fille. 20 ans plus, ce qu'il trouve dans sa chambre le fait fondre en larmes...

Préparez vos mouchoirs, c'est très émouvant.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
200 200 Partages

Subir l’abandon d’un parent est une chose qu’aucun enfant ne devrait connaître. Les sentiments engendrés sont souvent difficiles à gérer, et la personne est marquée à jamais.

Une jeune femme a laissé derrière une lettre, que sa mère a retrouvée, où elle parle de ces sentiments.

"Cher papa que je n'ai jamais rencontré,

Je ne connais pas ton prénom et je ne veux pas le savoir, car cela n'a aucun intérêt pour moi. Tu dois sûrement pensé que je vais te dire que tu as été un horrible père et que tu devrais avoir honte de la façon dont tu m'as lâchement abandonnée. Mais j'ai simplement envie de dire que...

Je te pardonne.

Je te pardonne de ne pas avoir été là, car cela m'a rendue plus forte. À l'école, lorsque le jour de la fête des pères arrivait, j'étais contente de voir mon grand-père. Quand on me demandait "Où est ton père ?", je disais que je n'en avais pas, mais que j'avais encore mieux ! Il a déjà été papa alors il a toujours su comment m'élever. Il m'a appris à ne jamais céder à quiconque. Il m'a montrée à ne pas me laisser faire ou à ne pas me laisser marcher dessus.

Je te pardonne de m'avoir repoussée, car j'ai pu trouver d'autres bras dans lesquels me rassurer. Ma grand-mère m'a appris à être respectueuse et digne de confiance. Elle m'a toujours dit d'être sincère avec les gens que je côtoie, car le mensonge peut être pire que la plus horrible des paroles. Elle m'interdisait d'être irrespectueuse avec les autres et si je l'étais, elle me montrait ce qu'était une véritable punition. Et elle n'avait pas peur de le faire.

Je te pardonne de ne pas avoir été un parent car maman a été capable de prendre la relève. Elle a exercé le même métier depuis la première seconde où j'ai vu le jour. Elle a élevé deux enfants et a travaillé à côté pour que nous ne manquions jamais de rien. Parfois, elle ne nous apportait pas exactement ce qu'elle aurait souhaité, mais nous lui serons éternellement reconnaissants de tout ce qu'elle a fait pour nous. Nous sommes partis en vacances, elle s'est tuée à la tâche pour pouvoir nous emmener partout et s'assurer que nous passions les meilleurs moments de nos vies. Elle s'est montrée présente à tous les événements auxquels je participais, tous les spectacles, tous les concerts et a une photo pour chacun d'eux. Elle était toujours là pour moi et est fière de tout ce que je fais.

Je te pardonne pour tout ce que tu n'as pas fait, car je sais que je suis devenue une meilleure personne grâce à ça. J'ai fait ma rentrée scolaire sans toi, j'ai eu mon bac sans toi et j'ai commencé la fac et ai pris la décision de la lâcher en cours de route sans toi. Je me suis découverte et sais ce que je veux être. Je sais désormais quel modèle suivre lorsque je deviendrai mère. Ce n'est pas le fait de ne pas te connaître qui m'a pas permis de réussir, mais cette rage et motivation qui m'ont poussée à faire encore mieux. Non pas parce que je voulais te le prouver à toi, mais à moi-même. Lorsque je regarde autour de moi, c'est cette famille qui a grandi avec le temps et les personnes qui sont entrées puis sorties de ma vie qui ont comblé ce vide que tu as laissé.

Je voudrais que tu te rappelles que tu ne m'as pas détruite lorsque tu es parti, lorsque tu as quitté maman et que tu as fui tous tes problèmes. Ma vie a continué sans toi. J'espère de tout cœur que tu es heureux et je te pardonne d'avoir été l'homme qui m'a créé, mais qui ne m'a jamais désirée.
De tout mon cœur,

La fille que tu as mise au monde et que tu as rejetée"

Partager sur Facebook
200 200 Partages

Source: feroce.co/lettre-pere/?ref=fb · Crédit Photo: Fanoweb