Images : Un couple québécois renvoyé de Cuba à cause d'une rougeur à l'oeil. Ce qu'il s'est passé est honteux!

Un couple québécois renvoyé de Cuba à cause d'une rougeur à l'oeil. Ce qu'il s'est passé est honteux!

C'est un scandale!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
358 358 Partages

Un couple de Drummondville a vécu une mauvaise expérience en se rendant à Cuba pour leur anniversaire de mariage.

Carole et Jean-Pierre était excités à l'idée de partir à Cuba pour leurs 10ème anniversaire de mariage: "Tout était planifié, notre départ était à 7h de Montréal le 1er septembre pour aller fêter notre 10e anniversaire." raconte le couple.

Mais en arrivant à l'aéroport à Cuba, Carole et Jean-Pierre ont eu une mauvaise surprise. 

Au moment de passer la douane, un médecin a examiné les yeux de Jean-Pierre et a déclaré qu'il avait une conjonctivite. 

"Ils m’ont dit que moi, je pouvais entrer, mais que lui devait reprendre le vol pour Montréal" déclare sa compagne. 

"Depuis environ un an, Jean-Pierre a un problème d’affaissement de la paupière, ce qui cause des rougeurs et de l’inflammation" explique Carole.

Mais ça ne s'arrête pas là. Craignant qu'il contamine à l'aéroport, le personnel cherche à lui bander les yeux.

"On n’en revenait pas. Ils lui ont mis mon manteau sur la tête et l’ont escorté en dehors de l’aéroport comme si on était des criminels ! C’était honteux d’être traité de cette façon-là devant tous les autres voyageurs alors qu’on n’avait absolument rien à se reprocher" raconte le couple scandalisé.

Le couple est alors de retour à Montréal dix heures après avoir quitté le Québec. Le médecin de Jean-Pierre l'a ensuite examiné et a confirmé qu'il ne souffrait pas d'une conjonctivite. 

L'agence de voyage par laquelle le couple était passé pour organiser ses vacances refuse désormais de rembourser le couple. 

Jean-Pierre Caron envisage de porter plainte: "C’est ridicule. Ils ont fait quoi, avec cet argent-là ? Ça nous revient." déclare Jean-Pierre. 

Partager sur Facebook
358 358 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Adobe Stock