Images : Un couple tombe en amour sur internet. Mais quand les deux amoureux se rencontrent? L'homme n'arrive pas à supporter l'odeur de la femme.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un couple tombe en amour sur internet. Mais quand les deux amoureux se rencontrent? L'homme n'arrive pas à supporter l'odeur de la femme.

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,534 1.5k Partages

Les odeurs de poisson manquant de fraîcheur et d’oignon ne sont pas toujours des plus appétissantes en cuisine, alors imaginez si elles proviennent d’une personne!

Kelly Fidoe-White, une anglaise de 36 ans de Grand Manchester, a toujours souffert d’une condition spéciale qui fait qu’elle sent le poisson. Mais, comment ça peut arriver ?

Rien n’y fait. Ni ses quatre douches par jour et son utilisation excessive de déodorant. Elle fait même bouillir de l’eau et se frotte la peau jusqu’à ce qu’elle soit rouge, car on n’arrête pas de lui dire qu’elle sent le poisson, l’oignon et les excréments. Harcelée à l’école et au lycée, cela la suit même jusqu’à l’âge adulte, alors qu’elle travaille comme radiologue. Patients et collègues ne ratent pas la moindre occasion de lui parler de son odeur. Tant de gens se plaignent qu’elle décide de travailler de nuit afin de limiter les contacts.

En plus de ce problème et son absence d’estime d’elle et de confiance en soi, elle a un autre problème : elle n’a pas d’odorat et n’est pas consciente de cette odeur.

Elle fait donc des recherches pour mieux comprendre son état et apprend qu’elle n’est pas seule et que sa maladie s’appelle la triméthulaminurie, un rare trouble du métabolisme surnommé syndrome de l’odeur du poisson pourri. Son organisme n’arrive pas à détruire la choline, un composant alimentaire, et l’évacue à travers sa sueur, son urine et ses fluides corporels, ce qui provoque son odeur assez forte. Malheureusement, il n’y a aucun remède.

Après avoir consulté un médecin, elle apprend que les gels douche ne font qu’aggraver sa situation. Grâce à une médication appropriée, sa flore intestinale est plus résistante, et elle utilise un savon au pH neutre, qui est mieux adapté à sa peau et sa situation.

Et Kelly n’est pas seule ! Il y a 16 ans, elle a rencontré son mari, Michael, via un site de rencontres. Même s’il ne fait pas de cas de son état, il avoue qu’il y a des jours où elle ne sentait vraiment pas bon, mais n’en disait rien pour ne pas la blesser. Un véritable gentleman !

Maintenant, ses collègues sont au fait de son état de santé et la soutiennent. Avec ce soutien et l’amour présent dans sa vie, Kelly retrouve confiance en elle et se sent mieux dans sa peau. Elle prend aussi le temps d’expliquer sa maladie à ceux qui lui font des commentaires désobligeants, afin qu’ils comprennent que cela n’a rien à voir avec son hygiène. De plus, elle joue la carte de l’humour, afin de prendre la vie du bon côté.

Voici une vidéo en anglais sur Kelly et sa maladie :

Partager sur Facebook
1,534 1.5k Partages

Source: Féroce
Crédit Photo: Capture vidéo YouTube