Images : Un fabriquant de crème solaire dans l'eau chaude alors que des bébés ont été blessés.

Un fabriquant de crème solaire dans l'eau chaude alors que des bébés ont été blessés.

Soyez vigilants...

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
1,166 1.2k Partages

Santé Canada enquête actuellement sur deux cas où des mères ont rapporté que leurs bébés ont souffert de brûlures au deuxième degré suite à l’utilisation de crème solaire Banana Boat pour enfants.

L’agence a appris le cas de Loïc Morneau lundi, après que sa mère, Caroline Morneau, de Cacouna au Québec, en a parlé sur Facebook.

Mme Morneau dit que son fils de 9 mois semblait avoir un coup de soleil sur le visage, malgré le fait qu’il portait de la crème solaire Banana Boat pour bébés, d’un indice FPS de 60.

Le lendemain, sa peau était couverte de cloques et elle l’a emmené chez le médecin, qui lui a dit qu’il souffrait de brûlures au deuxième degré, apparemment causées par le produit.

Ce cas ressemble à la plainte de Rebecca Cannon survenue plus tôt ce mois. La femme de Botwood, Terre-Neuve, disait que sa fille de 14 mois, Kyla, avait été brûlée après avoir porté de l’écran solaire Banana Boat Kids FPS 50 en aérosol. Elle aussi avait subi des brûlures au second degré.

Selon les recherches sur le Web de Mme Cannon, de nombreux autres cas similaires impliquent le produit.

Toutefois, pour le fabricant, il pourrait s’agir d’allergies causées par un ingrédient contenu dans le produit, pouvant être amplifié par l’exposition au soleil. Les crèmes solaires possèdent un PH neutre, les rendant sécuritaires à l’application et ne pouvant causer de brûlures chimiques.

« Nous aimerions rassurer les familles que tous les produits Banana Boat subissent des tests rigoureux afin de s’assurer de la sécurité et de la qualité avant la mise en marché.

Nous prenons au sérieux les cas de réactions aux produits Banana Boat. »

Pour l’instant, Santé Canada a reçu neuf rapports impliquant des réactions aux produits Banana Boat et peuvent confirmer le lien de trois de ceux-ci aux plaintes concernant les brûlures.

En 2012, Banana Boat avait rappelé quelques-uns de ses produits en aérosol pour leur risque d’inflammabilité s’ils étaient exposés à une flamme. 

Partager sur Facebook
1,166 1.2k Partages

Source: CBC news · Crédit Photo: Facebook